Bandeau
Ce forum est là pour permettre aux lecteurs de fantasy de discuter entre eux.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Dernières actualités des sites

#1 15-05-2010 23:45:53

Cara
Mord-Sith
Lieu : 89
Inscription : 16-07-2007
Messages : 3 853
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Resident Evil

PRESENTATION RAPIDE

Resident Evil, (Biohazard au Japon), est une licence de survival horror bien connue de Capcom. Le jeu le plus vendu de la série est actuellement Resident Evil 5 (2009 -vendu à plus de 5 millions d'exemplaires). Il est suivi par Resident Evil 2 (1998). Le moins vendu est Resident Evil 3 (1999). A partir de Resident Evil 4, la série prend un tournant beaucoup plus orienté vers l'action, ce qui sera renforcé dans Resident Evil 5.

L'intrigue principale traite d'une société pharmaceutique (Umbrella) qui fait des expériences et manipulations pas très légales. Ce qui aboutit à une catastrophe en juillet 1998 : des morts reviennent à la vie dans un manoir isolé. Au fur et à mesure des jeux, l'intrigue se complexifie, et le virus original existe sous plusieurs variantes. A partir de RE4, on ne fait plus face à des zombies, mais à des infectés, et Umbrella n'est plus. Ce qui ne signifie pas que tout est bien qui finit bien, loin de là...



LE GAMEPLAY
Il y a deux types de gameplay dans la série : le survival horror (96-03) et l'action (05-...).

  • L'ancien gameplay a duré de RE1 (1996) à RE0 (2003), et englobe donc 6 jeux (dont un remake et un préquel exclusifs à la GameCube). A cette époque, Resident Evil est un jeu de survival horror : angles fixes afin d'accentuer l'ambiance horrifique et de favoriser les sursauts. Ça se paie par une maniabilité parfois très pénible, et très spéciale à prendre en mains. Les jeux sont entrecoupés d'énigmes. Les premiers joueurs se souviennent des allers-retours dans tous les sens pour obtenir une clé et accéder à de nouvelles pièces. Les ennemis sont relativement peu nombreux, afin qu'on ne s'attende jamais à un combat. Ils sont aussi très résistants (dans RE1, un zombie peut demander jusqu'à 10 balles pour accepter de décéder pour de bon...). Et surtout, les personnages sont très limités en ressources (munitions et soins) et en inventaire (8 objets à transporter au maximum). Néanmoins, le jeu se dynamise déjà dans RE2, avec plus d'ennemis et de munitions dispersés dans le jeu (Cependant, il ne faut pas avancer en shootant à l'aveugle, parce que le risque de pénurie est toujours bien là).

  • A partir de RE4 (2005), le gameplay vire de bord. Au lieu que l'action s'ajoute à l'horreur, c'est plutôt l'horreur qui vient compléter l'action. Les angles ne sont plus fixes. On voit le personnage de dos, comme dans beaucoup de jeux d'action/aventure. De plus, la visée manuelle à l'épaule met l'accent sur les combats. Le fait que l'action soit mise en avant a de grosses conséquences pour la franchise : les ennemis sont beaucoup plus nombreux ; ils sont d'ailleurs plus rapides puisque ce ne sont plus des zombies mais des infectés. Et surtout, on trouve évidemment bien plus de munitions (même si ce n'est pas encore le grand étalage...). Les énigmes sont toujours de la partie, mais elles sont simples et en retrait. L'atmosphère reste glauque et oppressante, mais elle peut aller se rhabiller par rapport à RE1.

  • RE5 (2009) va encore plus loin dans l'action en ajoutant la coopération. On ne joue plus seul contre tous, même lorsqu'on fait une partie en solo. Le jeu met en effet l'accent sur les actions à deux, et les héros doivent toujours s'entraider. Les énigmes sont rares et simplistes. On a plus l'impression d'évoluer dans des zones (presque des arènes ?!!! roll ) que dans un lieu étroit. Enfin, l'action constitue 90%  du jeu, entre la visée manuelle et les actions contextuelles, à tel point que l'atmosphère est encore moins stressante que dans RE4 (même si à mes yeux, ça reste quand même plus stressant qu'un jeu d'action normal. C'est juste que pour un RE, c'est pas du tout un survival). De manière générale, en dehors de la coopération, RE5 a repris le même gameplay que RE4 (et si c'est tout à fait jouable, ça a quand même sensiblement vieilli tellement les personnages sont lourds à diriger).

  • RE6 reprendra ses bases de RE4 et RE5. On reste dans un jeu orienté action, avec visée manuelle à l'épaule et contrôles semblables (inventaire en direct, action contextuelles...), même si visiblement assouplis (hallelujah !). On reprend aussi la coopération de RE5 puisque le jeu met en avant 3 duos. Néanmoins, il y a aussi une volonté de revenir aux sources en termes d'atmosphère glauque puisque la nuit et les zombies font leur grand retour. Reste à voir à quel point le jeu ira piocher dans l'horreur...

LES JEUX PRINCIPAUX



Resident Evil (sortie : 1996 / remake : 2000) / Jeu de survival horror
Personnages jouables : Chris Redfield & Jill Valentine.
Lieu : le manoir de l'Arklay en long en large et en travers / labos souterrains
Boss final : le tyran
re1.gif
rebirth.gif

Juillet 1998 dans les montagnes de l'Arklay : l'équipe Bravo des STARS (une branche d'élite de la police de la ville de Racoon City) ne donne plus de signe de vie alors qu'elle était elle-même en mission de sauvetage. L'équipe Alpha est envoyée sur place pour découvrir ce qui se trame. Ils retrouvent le corps sans vie du pilote de l'équipe Bravo et sont bientôt attaqués par des chiens enragés qui tuent l'un d'entre eux. Obligés d'éviter l'affrontement, ils se réfugient dans un mystérieux manoir infesté de zombies et d'autres créatures qu'ils auront loisir de découvrir à mesure que leur enquête sur l'origine de tout ce chaos progressera...



Resident Evil 2 (sortie : 1998) / Jeu de survival horror avec une touche d'action
Personnages jouables : Leon Scott Kennedy & Claire Redfield
Lieu : Racoon City (rues, commissariat, égouts...)
Boss final : William Birkin
re2.gif

Septembre 1998 : Leon Scott Kennedy est une toute nouvelle recrue de la police de Racoon City. Il vient pour son premier jour de travail et découvre, consterné, une ville où la plupart des gens sont devenus des zombies. Il croise le chemin d'une autre survivante, Claire Redfield, qui est à la recherche de son frère, Chris (oui, le héros de Resident Evil 1 big_smile ). Les deux décident de s'allier pour trouver un moyen de quitter ce cauchemar. Leon fera la rencontre de la mystérieuse Ada Wong, à la recherche de son fiancé, pendant que Claire fera tout pour protéger la petite Sherry Birkin...



Resident Evil 3: Nemesis (sortie : 1999) / Jeu de survival horror avec une touche d'action
Personnages jouables : Jill Valentine (et un peu Carlos Oliviera)
Lieu : Racoon City (rues, complexe, une sorte de manoir...)
Boss final : Nemesis
re3.gif

Septembre 1998 : Jill Valentine est à Racoon City quand la ville se retrouve infestée par le virus duquel Jill a échappé à peine deux mois plus tôt. C'est la course poursuite pour quitter la ville avant qu'elle ne soit rasée de la carte. Et ce n'est pas de tout repos puisque le Nemesis est lancé aux trousses de tous les membres des STARS...



Resident Evil: Code Veronica (sortie : 2000) / Jeu de survival horror
Personnages jouables : Claire Redfield & Chris Redfield
Lieu : L'île Rockfort et son complexe militaire, l'Antarctique et un château
Boss final : Alexia Ashford / Wesker
recv.gif

Début 1999 : Sur les traces de son frère, Claire s'est introduite dans un complexe d'Umbrella en France. Elle est faite prisonnière et enfermée sur l'île Rockfort (sic !). Elle y fait la connaissance de Steve Burnside, lui aussi prisonnier. Les deux s'allient pour essayer de s'enfuir et de comprendre ce qui se passe. Avant de partir pour l'Antarctique (lieu clé de l'intrigue), Claire envoie un message à Leon (héros de RE2) et lui demande de prévenir son frère. C'est pourquoi le joueur sera amené à prendre le contrôle de Chris à la fin du jeu, puisqu'il arrive sur l'île alors que sa soeur est déjà partie, et que c'est à son tour de partir sur ses traces...



Resident Evil 0 (sortie : 2002) / Jeu de survival horror
Personnages jouables : Rebecca Chambers & Billy Coen
Lieu : montagnes de l'Arklay (train et bâtiments)
Boss final : Queen Leech
re0.gif

Juillet 1998 : Rebecca Chambers est envoyé avec l'équipe Bravo des STARS en mission de sauvetage dans les montagnes de l'Arklay. Mais elle y découvre zombies et autres réjouissances qui tueront quasiment tous les membres de son équipe un à un. Elle s'allie à contre-coeur avec Billy Coen, un prisonnier d'un convoi qui allait vers une exécution. Les deux enquêtent en même temps sur ce qui se trame...



Resident Evil 4 (sortie : 2005) / Jeu d'action + un peu de survival
Personnages jouables : Leon Scott Kennedy (aventure principale), et Ada Wong (chapîtres bonus)
Lieu : Espagne (village/forêt, château et ses salles somptueuses comme ses égouts, île et son complexe militaire)
Boss final : Lord Saddler (Leon) / Krauser (Ada)
re4.gif

2004 : La fille du président des Etats Unis a été enlevée et aperçue dans un village reculée d'Espagne. Mais il s'y passe des choses tellement étranges que le président ne peut pas risquer d'y envoyer toute une flopée d'agents. C'est ainsi qu'il confie la mission à Leon Scott Kennedy, l'ancien bleu de la police de Racoon City reconverti en agent secret. Leon découvre que les habitants du coin ne sont pas franchement sympa, pour s'être fait attaquer avec des couteaux, pelles, haches, et tronçonneuses ( lol ). Il s'avère qu'ils sont forcément sous l'influence de quelque chose, mais leur rapidité et intelligence, ainsi que leur dévotion à un certain Lord Saddler, montrent que ce ne sont pas des simples zombies. En plus, les choses se complexifient pour ce pauvre Leon : il apparaît vite qu'une tierce personne avec un but inconnu se trouve sur les lieux ; de son côté, il a été infecté par la même chose qui touche les habitants du village et un compte à rebours est lancé pour lui ; Ashley, la fille du président, est accessoirement un boulet ( tongue ).



Resident Evil 5 (sortie : 2009 / gold edition : 2010) // Jeu d'action + une pointe de survival
Personnages jouables (aventure principale) : Chris Redfield (partie solo) & Sheva Alomar (en coopération/solo une fois que l'aventure a été finie une fois)
Personnages jouables (Desperate Escape) : Jill Valentine & Josh Stone.
Personnages jouables (Lost In Nightmare) : Chris Redfield & Jill Valentine.
Boss final (aventure principale) : Wesker
Boss final (Desperate Escape) : pas de boss, mais une bonne quarantaine d'ennemis d'un coup
Boss final (Lost In Nightmare) : Wesker
Lieu : Afrique de l'Ouest (village, port, gare, mines, désert, marais, plateforme pétrolière, grottes, cargo...)
re5.gif re5ge.gif

2009 : On retrouve un Chris Redfield bien changé dans cette nouvelle aventure : bien moins gringalet (qui a dit stéroïdes ?! lol ), et surtout bien moins enjoué et relax (on saura plus tard le pourquoi du comment Chris est aussi sombre et renfermé). Il fait partie d'une alliance anti-bioterrorisme, le BSAA. En effet, si Umbrella est tombée, les armes biologiques se vendent sur le marché noir. Il est l'agent le plus actif et a demandé à être mis sur la mission qui prend place au Kijuju, en Afrique : empêcher une vente importante. On lui assigne une nouvelle partenaire, Sheva Alomar. A contre coeur, Chris collabore avec la demoiselle, et découvre qu'une forme de parasite similaire à celle de RE4, fait rage dans la région. Puis, son enquête lui montre que la vente qu'il voulait empêcher n'est que la surface de l'iceberg, et il tente donc de percer les secrets qui se trament et qui le mènent directement aux origines même du virus T, et à d'autres sombres choses étant reliées à lui.



Resident Evil 6 (sortie : 2012) / Action-horreur
Personnages jouables (campagnes principales) : Leon Scott Kennedy (+Helena Harper), Chris Redfield (+Piers Nivans), Jake Muller (+Sherry Birkin)
Personnage jouable (quatrième camapgne : Ada Wong
Lieux : Etats-Unis (Leon) / Chine (Chris) / Edonia (Europe de l'Est) (Jake)
Boss final : non déterminé
re6.gif

2013 : Le président des Etats-Unis s'apprête à dévoiler la vérité à propos de Raccoon City au monde entier. La ville où il se trouve est alors victime d'un attentat bioterroriste. Le président est par conséquent zombifié. Deux agents du gouvernements tentent de s'échapper des lieux (Helena Harper, et ce bon vieux Leon S Kennedy). Au même moment, le BSAA intervient pour contrer un mouvement bioterroriste en Chine. L'équipe est menée par Chris Redfield (lui aussi bien connu des jeux). On aura aussi affaire à une course-poursuite en compagnie d'un mercenaire du nom de Jake Muller, qui est accompagné par Sherry Birkin (la petite fille de RE2). La trame des trois aventures serait bien plus reliée qu'il n'y paraît. Ce serait aussi le RE le plus ambitieux et grand de la série...






LES PERSONNAGES PRINCIPAUX



Resident Evil contient une pléiade de personnages très connus dans l'univers des jeux-vidéos. Certains sont en effet devenus extrêmement populaires. Wesker est souvent cité dans les plus grands méchants. Tandis que Leon S Kennedy est sûrement l'un des personnages masculins les plus appréciés de par sa "cool" attitude et sa coupe de cheveux ( lol ). Le personnage le plus connu est sans conteste Jill Valentine qui n'est pas loin derrière Lara Croft dans les cotes de popularité.



chris.gif
CHRIS REDFIELD

Jeux : RE1, RE:Code Veronica, RE5, RE6.
Personnages associées : Jill Valentine ; Wesker ; Claire Redfield

Chris est un ancien membre de l'airforce et un membre des STARS lors de l'incident de l'Arklay. Il s'échappe, et décide de faire tomber Umbrella et Wesker qu'il déteste tout particulièrement depuis sa trahison. Il part en Europe enquêter peu après son retour du manoir, sans savoir que sa soeur et Jill sont sur traces. Il est le coéquipier de toujours de Jill Valentine, et effectue toutes ses missions avec elle. Plus tard, il rejoint le BSAA, toujours avec Jill, et toujours dans l'optique de lutter contre les armes biologiques et les créatures que ça engendre. Lorsque Jill est portée disparue puis annoncée comme morte, Chris se renferme sur lui-même et devient le membre le plus actif du BSAA. Il s'est sûrement juré de venger sa mort. D'une certaine façon, RE5 boucle son histoire.



jill.gif
JILL VALENTINE

Jeux : RE1, RE3, (RE5 -pas jouable, sauf chapitres supplémentaires)
Personnages associés : Chris Redfield, Carlos Oliviera, Wesker

Jill Valentine est la fille d'un voleur, et peut forcer n'importe quelle serrure (ce qui est mis en avant dans le remake de RE1 et dans Lost In Nightmare). Elle est un membre des STARS lors de l'incident de l'Arklay. Après la catastrophe, elle retourne à Racoon City et se retrouve encore une fois embarquée dans le cauchemar des zombies. Elle parvient à s'échapper de la ville, après avoir été infectée par le virus puis soignée. Elle rejoint Chris Redfield en Europe dans l'espoir de faire tomber Umbrella. Avec Chris, elle rejoint le BSAA dès sa création pour lutter contre le bioterrorisme. Lors d'une mission en 2006, Jill et Chris tombent sur Wesker alors qu'ils cherchaient Spencer (le fondateur d'Umbrella). Lors de l'affrontement, Wesker est sur le point de tuer Chris. Jill se sacrifie en plongeant par la fenêtre, entraînant Wesker dans sa chute. Elle est annoncée morte, bien que son corps n'ait jamais été retrouvé. RE5 lève le voile sur les derniers mystères qui l'entouraient.

Spoiler RE5, cliquer pour lire
Jill est toujours en vie et sous l'emprise de Wesker. Elle met des bâtons dans les roues de Sheva et Chris avant que ces derniers ne la libèrent. Jill leur vient en aide après leur combat contre Wesker.



wesker.gif
ALBERT WESKER

Personnages associés : Chris Redfield, Ada Wong, Jill Valentine
Jeux : RE1, RE:Code Veronica, RE4, RE5 (jamais jouable)

Albert Wesker est le chef de l'équipe Alpha des STARS de Racoon City. Imperturbable derrière ses lunettes de soleil caractéristiques et avec ses cheveux gominés (qu'il recoiffe pendant les combats de RE5 lol ), il se révélera être dans le camp des méchants. C'est LE méchant des RE. Blessé mortellement par le tyran à la fin de RE1, il s'injecte un virus qui le régénère et lui offre des pouvoirs surhumains (notamment faire des combats à la Matrix roll ). Toujours à la recherche du moindre virus et parasite dans son propre intérêt, son chemin croisera à nouveau celui de son ancien officier, Chris Redfield. Lui vouant une haine sans limite, Wesker se jure de tuer Chris un de ces jours. Il en a la possibilité en 2006, mais Jill Valentine intervient et l'entraîne dans une chute mortelle... RE5 lève le voile sur les derniers mystères l'entourant ainsi que sur son destin final.

Spoiler fin de RE5, cliquer pour lire
Il n'est pas mort suite à sa chute, grâce à ses "pouvoirs", et il sauve Jill avant de faire des tests sur elle, et de la transformer en une marionnette, qu'il se fera plaisir d'envoyer à Chris. Chris et Sheva réussissent à tuer Wesker.



leon.gif
LEON SCOTT KENNEDY

Jeux : RE2, RE4, RE6
Personnages associés : Claire Redfield, Ada Wong

Leon est un policier qui vient pour son premier jour de travail à Racoon City. Il a bien du mal à comprendre le chaos ambiant lors de son arrivée. Il faut dire qu'il est totalement dépassé par les événements. RE2 nous montre sa lutte pour sortir vivant de ce cauchemar. Il fait la connaissance de deux figures récurrentes dans sa vie : Claire Redfield, avec qui il s'allie pour quitter la ville, et Ada Wong pour qui il a un gros faible. Fort de son expérience, il devient un agent secret pour le gouvernement américain. Et à partir de là, il a cet air impassible et cool que certain(e)s trouvent "trop classe" tongue . En 2004, il est envoyé secourir la fille du président disparue, et croise de nouveau le chemin d'Ada Wong. En 2008, il est en mission de secours lors d'un incident dans un aéroport. Cette fois-ci, il retrouvera Claire Redfield et ces bons vieux zombies, en plus de lever le voile sur les événements menant plus ou moins à RE5.



claire.gif
CLAIRE REDFIELD

Jeux : RE2, RE:Code Veronica
Personnages associés : Leon S Kennedy, Chris Redfield, Steve Burnside

Claire se retrouve embarquée dans les histoires de zombies malgré elle. Elle cherche à retrouver son frère, d'abord à Racoon City où elle s'échappera avec Leon, puis sur l'île de Rockfort où elle s'échappera avec Steve avant de retrouver Chris. Claire choisit plus tard le camp des "secouristes" comme le lui fait remarquer Leon. Mais ça ne l'empêche pas de devoir faire face aux zombies en 2008, de nouveau avec Leon, et de lever le voile sur des événements menant à RE5.



ada.gif
ADA WONG

Jeux: RE2 (jouable lors d'un passage du jeu), RE4 (jouable dans les chapitres supplémentaires)
Personnages associés : Leon S Kennedy, Albert Wesker

Ada Wong est un personnage extrêmement mystérieux qui se trouve à Racoon City. Aux yeux de tous, elle recherche son fiancé, ce qui ne l'empêche de flirter avec Leon l'air de rien. Bien sûr, elle n'est pas si blanche que ça, puisque c'est

Spoiler RE2/RE4, cliquer pour lire
en fait une espionne pour l'organisation (dont on ne sait toujours rien aujourd'hui)
. C'est un personnage toujours ambigu, même après tous ces RE. Ainsi, à chaque fois qu'elle croise Leon, elle a tendance à le trahir et à voler les virus et échantillons, mais elle fait aussi tout pour le protéger.










––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––








Ça y est ! j'ai mon RE4 depuis vendredi !!! cool  big_smile  J'ai déjà bien joué (je dois en être à 10h de jeu siffle ). J'ai été déstabilisée par les caméras. C'est toujours le joystick droit, mais les angles de vue sont beaucoup moins maniables que dans RE5, et étant donné que j'ai joué des dizaines d'heures à RE5, j'ai de sacrés automatismes. Et d'ailleurs, la maîtrise du personnage est déjà très carré dans RE5, mais elle l'est encore plus dans RE4. Au début, je n'arrivais pas à diriger correctement le personnage. Je ne sais pas si j'ai de mauvais souvenirs, mais il me semble que pour viser avec les armes et le couteau, on utilise le joystick droit dans RE5, alors que là, c'est le joystick gauche.

Ces petits "inconvénients" mis à part (surtout qu'ils sont dus à une question d'habitude), le jeu est agréable à jouer. En fait, il est identique à RE5 (oui, c'est plutôt l'inverse, mais comme j'ai fait RE5 avant...). On retrouve donc une bonne dose de visée suivie de tirs. Je suis donc très contente car c'est un jeu principalement centré sur l'action. Mais il y a des différences. J'ai d'ailleurs été surprise de certains choix faits pour RE5 à posteriori. Je m'explique :

- je commence avec les chapitres. Dans RE4, on est libre dans chaque chapitre (le village, le château, et pour la suite, je sais pas vu que je suis toujours dans le château). Ces chapitres sont grands, mais divisés en sortes de couloirs/petites salles. On retrouve d'ailleurs un plan extrêmement similaire à celui de Dino Crisis 2 avec l'indication des portes fermées et secteurs encore inexplorés (coïncidence ? Je ne crois pas vu que c'est du Capcom). On fait ce qu'on veut : on va et on vient. Au contraire, dans RE5, on est lâché dans de vastes zones, mais une fois qu'on franchit une "porte principale", on ne peut plus faire demi-tour. En fait, je trouve qu'il y a du bon et du mauvais dans les deux cas. Dans RE4, le chemin a l'air linéaire, alors que dans RE5, les zones sont plus ouverts et plus réalistes (on peut parfois mettre du temps à appréhender la structure des zones). Malheureusement, on perd en liberté dans RE5 quand on gagne en liberté dans RE4, puisqu'il n'y a pas d'allés et retours possibles. 

- Le système de sauvegarde est manuel dans RE4, et il faut donc se trouver une machine à écrire pour enregistrer. C'est pas toujours top, mais d'un autre côté, si on y tient vraiment, on fait demi tour et on sauvegarde dans une zone antérieure. Dans RE5, on a pas à trop s'en préoccuper, les points de contrôle sauvegardent pour nous et puis c'est tout. Ça peut paraître bizarre, mais je n'ai eu aucun gros problème avec les sauvegardes automatiques de RE5, alors que je me suis pris la tête deux-trois fois avec les sauvegardes de RE4, parce que la machine à écrire paraissait bien loin (je ne me souviens pas avoir été gênée par les intervalles de sauvegarde imposées par RE5, hormis pour un passage avec des Reapers vers les 3/4 du jeu -en difficile surtout). Quoi qu'il en soit, les deux systèmes sont "viables". tongue

- J'en arrive à un point délicat : la gestion de l'inventaire pendant les combats ! demon Alors là, les deux systèmes ont leurs défauts et leurs avantages. Dans RE4, quand on est en plein combat et qu'on veut se soigner, changer d'arme, prendre une grenade et ainsi de suite, on va dans l'inventaire (le jeu se met donc en pause). C'est vraiment pas naturel. Ça "casse" le rythme, surtout que c'est parfois un peu long à "charger". Dans RE5, le parti pris a été de faire apparaître l'inventaire sur une partie de l'écran sans mettre le jeu en pause. Les combats ne sont donc JAMAIS interrompus, et il faut être extrêmement rapide, surtout quand on veut se soigner. Le changement d'arme peut néanmoins s'effectuer très rapidement (si on a disposé les armes de façon similaire à la croix directionnelle). RE5 est donc beaucoup plus fluide et dynamique... mais beaucoup plus risqué (je ne compte plus le nombre de morts causées par quelques fichues secondes de retard sur la prise d'un spray de secours...). Je préfère casser l'ambiance et assurer mes arrières, et je me range donc du côté de RE4 sur ce point.

- Tant qu'à faire, je vais continuer sur la gestion de l'inventaire. Là encore, il y a du bon et du mauvais dans les deux jeux. On peut transporter bien plus d'objets dans RE4 que dans dans RE5 (c'est mon impression en tout cas). En effet, une arme prend beaucoup de place, alors qu'une herbe ou des munitions ne prennent qu'une ou deux cases. Et puis, on peut agrandir sa malle et garder plus d'objets au fur et à mesure. Mais en dehors de la malle, il est impossible de conserver des objets/armes ! C'est frustrant ! roll Dans RE5, c'est simple, l'inventaire fait 9 cases. C'est donc 9 objets à transporter, qu'ils soient petits ou énormes. C'est donc assez étrange qu'un lance roquette prenne autant de place qu'une herbe de soin... huh Par contre, on a droit de stocker 5 grenades sur une case. Et surtout, on a le droit de conserver des objets et armes en dehors de notre inventaire (on a en quelque sorte une énorme malle où stocker ce dont on ne veut pas là maintenant, mais dont on pourrait avoir besoin dans le chapitre suivant. Cependant, on a pas le droit d'aller chercher dans la malle en cours de chapitre). En fait, je préfère la disposition de l'inventaire de RE4, mais je préfère pouvoir stocker les objets comme dans RE5. Et à choisir entre les deux, je prendrais le système RE5.

- Passons à l'achat-vente. Dans RE4, on a affaire à un marchand qui se promène généralement pas très loin des points de sauvegarde. Il est cool, mystérieux et tout. Mais il jure avec l'histoire et l'ambiance... Dans RE5, on achète et on vend entre chaque chapitre. Et c'est pas plus mal comme ça. Ce sera donc RE5 que je choisirai sur ce point. Dans les deux jeux, on peut aussi améliorer ses armes, et ça c'est super (même si j'ai eu l'impression de pouvoir le faire plus vite dans RE5).

- Parlons d'un des gros morceaux : l'ambiance. Autant les jeux se ressemblent sur le plan technique et gameplay, autant l'ambiance est totalement différente à mes yeux. Je sais pas si c'est parce que je connais RE5 par coeur, mais finalement, il ne me fait pas vraiment peur (c'est pas non plus ce que je recherche, mais on parle quand même de Resident Evil quoi). Je sais que j'avais flippé au début, la première fois qu'il y avait eu un des gars à tronçonneuse, dans les mines avec la lampe pour essayer de voir clair, et avec les reapers. Mais c'est tout. L'ambiance avait été plus pesante dans le chapitre supplémentaire "Perdu dans les cauchemars" (la manoir, la nuit, l'orage...). Dans RE4, j'ai l'impression que l'atmosphère est plus oppressante. Dans le village, la nuit sous la pluie, on ne voit rien; mais on sait qu'il y a du monde. Et dans le château, j'ai eu droit à plusieurs sursauts. Le pire étant dans les espèces d'égouts avec les bestioles invisibles. Et je suppose que j'ai pas encore tout vu... Bon, c'est pas non plus l'angoisse ! La peuve : j'y joue toute seule le soir. lol J'aime les deux de toute façon, et puis l'Afrique et l'Espagne, c'est trop différent. Disons que RE4 est plus gothique/sombre, mais RE5 joue sur le nombre d'ennemis parfois impressionnant qui déboulent, et aussi sur le soleil de plomb suivi par un passage à l'ombre. 

- Un point sur l'histoire/les persos ? Bah c'est pour les deux un scénario pas super approfondi (moi ça me suffit, mais je veux dire que c'est pas révolutionnaire). De toute façon, c'est suffisamment prenant. RE5 se la joue parfois un peu "over the top" avec Wesker qui fait son kéké à chaque fois qui parle avec ses airs snob. Mais RE4 n'est pas en reste avec l'espèce de mini-Napoléon complètement ridicule qui menace Léon (rien que d'avoir Léon en face de lui le ridiculise totalement de toute façon lol ). RE4 nous présente donc un héros charismatique à la mèche de cheveux au vent ( tongue ), mais doit aussi traîner un boulet (Ashley). RE5 est plus poussé psychologiquement (Chris quoi coeur , et puis d'ailleurs, on a le droit à la sublime opposition entre Chris et Wesker. Il n'y a rien de tel dans RE4. En attendant, y'a apparemment un personnage ambigu et bien sympa qui traîne (Ada je crois, la fille en robe rouge quoi. Qui se balade en robe dans des endroits et situations pareils d'ailleurs ?!! lol ).

- Sinon, graphiquement, RE4 n'est pas laid du tout (même six ans après). Evidemment, RE5 l'explose à ce niveau, mais je le répète, ce n'est pas laid.

- Enfin, on a une espèce de collaboration dans RE4, un peu comme dans RE5, mais en moins poussé. On doit à plusieurs moments protéger Ashley (lui dire d'avancer, de se cacher, d'attendre). Ça augmente le challenge on va dire (dommage qu'il faille la soigner si elle prend des coups, parce que ça arrive assez souvent). Dans RE5, Sheva est beaucoup plus active (en bref, c'est pas un boulet). Mais du coup, c'est un peu moins stressant (on n'est pas seul contre tous). En fait, j'aime bien les deux, mais faudrait pas que j'ai Ashley dans les pattes tout le temps dans RE4, parce que des fois, c'est saoulant (je préfère donc la coop' version RE5, surtout qu'on peut jouer à deux joueurs).

Gosh, encore un roman de ma part. ange Oui, oui, je finis, je finis. Je terminerai par dire que quoi qu'il en soit, les deux jeux sont véritablement excellents ! Je sens que je vais autant m'éclater sur RE4 que sur RE5 (j'ai d'ailleurs l'impression qu'il dure plus longtemps). Franchement, j'espère que RE6 sera dans la lignée. coeur

PS 1 : Ils auraient dû nous donner la possibilité de répondre "shut up!" aux "Leeeeeooon!!! Heeeeelp!!!" d'Ashley... lol

PS 2 : on devrait pas ouvrir un topic sur Resident Evil ? (on en parle pas mal quand même. Enfin, j'en parle beaucoup ange  lol et je risque de revenir en rajouter une couche quand j'aurai fini RE4...).

Dernière modification par Cara (03-08-2012 12:24:09)


"Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it and fail never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but they refuse. They cling to the realm or the gods or love. Illusions! Only the ladder is real. The climb is all there is."

Hors ligne

#2 16-05-2010 11:32:08

Orion
Chat
Le Héros des Siècles
Lieu : Ville de Québec
Inscription : 29-12-2007
Messages : 10 428
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

Je ne suis pas du même avis que toi sur plusieurs points  roll


Premièrement, l'inventaire, j'ai beaucoup plus aimé celui de RE4, puisque la gestion achat/trouvaille était plus importante  roll  (peut-être que le fait d'avoir fait RE5 à deux a changé la donne  jap). Après, j'aime beaucoup plus acheter à un marchand ce que je trouve plus intégré que d'acheter à chaque chapitre. (acheter à chaque chapitre, ça je trouve que ça bloque l'immersion, ça fait trop arcade  hmm)

Ensuite, le système de sauvegarde. J'ai plus aimé celui de RE4, puisque ça entrait beaucoup plus dans l'histoire. Tu retrouvais pas une sauvegarde en plein cambrousse (habituellement). C'était pas mal dans des coins où t'avais la chance de retrouver une dactylo ou quelque chose du genre et j'aimais bien (même si parfois ca pouvait être long, de toute façon c'était pas un prob pour moi  roll). Dans RE5, ça en devient un brin trop facile  hmm


Après, niveau ambiance, RE5 reste un jeu principalement basé "arcade"  hmm  À jouer principalement avec un ami alors que RE4 développe une ambiance beaucoup plus oppressante et glauque  roll  Enfin, c'est ce que j'ai ressenti.


Bref, j'ai bien apprécié RE5, ce fut un bon moment passé avec mon frère, mais ce fut loin d'égaler RE4 pour moi  roll  Ce dernier étant le meilleur des RE selon moi (avec le 1 qui est tout de même un coup de coeur pour avoir lancé la série !!)


a écrit :

PS 1 : Ils auraient dû nous donner la possibilité de répondre "shut up!" aux "Leeeeeooon!!! Heeeeelp!!!" d'Ashley...

+1  lol  lol  lol  Putain qu'elle fait chier Ashley  lol


« Nous avons la liberté de nous aimer nous-mêmes et la liberté d’aimer la vie, mais nous avons aussi la liberté de trouver des excuses pour ne pas le faire. L’amour, c’est la chose la plus importante au monde, et pourtant on ne l’enseigne pas à l’école. Même pas une heure. »
- Patch Adams

Hors ligne

#3 16-05-2010 12:19:05

Cara
Mord-Sith
Lieu : 89
Inscription : 16-07-2007
Messages : 3 853
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

Ashley est toujours en train d'hurler, c'est casse-tête, surtout quand on fait ce qu'on peut. J'ai d'ailleurs arrêté de jouer au moment où on doit la contrôler.  tongue

Sinon, je pense que l'ordre dans lequel on joue aux jeux influe beaucoup. Moi j'avais jamais touché à du Resident Evil avant RE5. Du coup, c'est ma toute première impression. Et comme je fais le 4 après, j'ai tendance à trouver que le 4 ressemble beaucoup au 5, alors que c'est l'inverse. tongue Et je trouve vraiment que la coop' dans RE5 est vraiment géniale (y'a très peu de jeux de ce style qui se jouent à deux, et puis, c'est vraiment bien fait).

Après, je crois que je préfère l'ambiance de RE4 (on est parfois très limite au niveau des munitions, et on est encerclé par les espèces de moines bizarres, et puis, il y a aussi plus de puzzles à résoudre). RE5 a encore plus poussé dans l'action en fait, et a quasiment tout perdu en énigmes. Mais j'aime beaucoup l'histoire et le développement des personnages, que je trouve (à priori plus poussés que dans le 4). Je sais pas lequel je préfère. J'adore vraiment les deux. Ils sont vraiment excellents à jouer. Je verrai lequel je préfère quand j'aurai fini le 4 (si je finis par en préférer un... mais je suppose que je reste marquée par RE5 vu que c'est celui que j'ai fait en premier).


"Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it and fail never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but they refuse. They cling to the realm or the gods or love. Illusions! Only the ladder is real. The climb is all there is."

Hors ligne

#4 16-05-2010 13:12:36

Zorander69
Troubadour
Inscription : 24-11-2008
Messages : 3 552
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Resident Evil

C'est vrai que RE4 à bien l'étiquette du Survival Horror, tandis que RE5 penche un peu plus du côté "action". Maintenant les deux, point de vu système ce caméra c'est effectivement pas la même chose. Et j'ai hautement préféré le 5 la dessus.

Hors ligne

#5 10-07-2010 12:02:50

Cara
Mord-Sith
Lieu : 89
Inscription : 16-07-2007
Messages : 3 853
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

a écrit :

En tout cas, je vous conseille RE5, en coopération, c'est extra (et en plus c'est un homme et une femme, vous seriez parfait dans les rôles :siifle: lol )

RE5 !!!! Je seconde !!! coeur


"Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it and fail never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but they refuse. They cling to the realm or the gods or love. Illusions! Only the ladder is real. The climb is all there is."

Hors ligne

#6 10-07-2010 14:00:01

Zorander69
Troubadour
Inscription : 24-11-2008
Messages : 3 552
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Resident Evil

Tu penses que titi vas vouloir démonter du zombies tout moche ? tongue
Oblivion  coeur  coeur
Tellement sublime  pleur06

Hors ligne

#7 10-07-2010 14:15:17

Cara
Mord-Sith
Lieu : 89
Inscription : 16-07-2007
Messages : 3 853
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

Bah, c'est pas des zombies dans RE5, c'est des "infectés", nuance. Ils sont pas en décomposition. tongue Bon, après, ils sont pas tout beaux et pi y'a des trucs qui leur sorte parfois de la tête, mais bon !! Ça reste un must ce jeu ! cool

Dernière modification par Cara (10-07-2010 14:15:30)


"Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it and fail never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but they refuse. They cling to the realm or the gods or love. Illusions! Only the ladder is real. The climb is all there is."

Hors ligne

#8 10-07-2010 14:18:13

Zorander69
Troubadour
Inscription : 24-11-2008
Messages : 3 552
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Resident Evil

Ouais enfin c'est pareil, ils veulent te bouffer quand mêmê tongue
Au faite j'attends toujours qu'on dézingue des "infectés" ensemble tongue

Hors ligne

#9 10-07-2010 21:47:18

Tia
Membre
Inscription : 07-12-2006
Messages : 5 137
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Resident Evil

Titi elle aime pas plus que ça Resident Evil  lol J'ai regardé mon cousin une fois regarder, moi les gros crasseux qui débarquent comme ça, je fais une crise d'hystérie après ^^

dehors


Once Upon a Time...

Hors ligne

#10 10-07-2010 22:39:41

Cara
Mord-Sith
Lieu : 89
Inscription : 16-07-2007
Messages : 3 853
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

Mais quel Resident Evil était-ce ?? Parce que c'est comme Tomb Raider, ça a beaucoup changé, aussi bien au niveau graphismes que gameplay. A partir du 4, c'est beaucoup plus tourné vers l'action (visée manuelle, vue de dos à la place des angles fixes). J'avoue, je fais du forcing ( tongue ) parce que je suis une grande fan de RE4 et RE5 (pas encore joué aux vieux, même si je connais le principe, notamment grâce aux similitudes de l'ancien gameplay avec celui de Dino Crisis).


"Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it and fail never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but they refuse. They cling to the realm or the gods or love. Illusions! Only the ladder is real. The climb is all there is."

Hors ligne

#11 11-07-2010 00:23:48

Orion
Chat
Le Héros des Siècles
Lieu : Ville de Québec
Inscription : 29-12-2007
Messages : 10 428
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

Essaie de reprendre tous les codes ^^  Moi même si j'étais capable de refaire tous les niveaux de difficulté, j'ai eu plus de misère avec les codes... Invincibilité et Invisibilité par exemple, c'est de gros défi encore !

a écrit :

Mais quel Resident Evil était-ce ?? Parce que c'est comme Tomb Raider, ça a beaucoup changé, aussi bien au niveau graphismes que gameplay. A partir du 4, c'est beaucoup plus tourné vers l'action (visée manuelle, vue de dos à la place des angles fixes). J'avoue, je fais du forcing ( tongue ) parce que je suis une grande fan de RE4 et RE5 (pas encore joué aux vieux, même si je connais le principe, notamment grâce aux similitudes de l'ancien gameplay avec celui de Dino Crisis).

+1 Cara  jap  Pour avoir regardé tout le RE3 (j'étais plus jeune et mort de trouille, incapable d'y jouer  lol), j'ai trouvé le 4 et 5 beaucoup moins stressant  roll  Sans parler de toutes les améliorations niveau graphisme et gameplay  jap

Après, le remake du RE1 au Game cube semble vraiment malade !!  Mon frère qui a passé tous les RE a toujours trouvé le RE1 très très équilibré entre énigmes/action et l'histoire est très intéressante vu que c'est celle d'Umbrella. Et pour avoir vu le remake pendant quelques minutes, je peux dire que le graphisme est excellent (on ne grimace pas en tout cas).

Ensuite, le RE2 est un classique également niveau histoire, mais ce qui merde avec lui c'est qu'il n'y a pas de remake.. alors les graphiques et le gameplay laisse un peu à désirer  hmm


En tout cas, de ce que j'ai pu voir de chaque RE, mon classement serait comme tel :

RE4
RE1
RE5
RE2
RE3

Le 4 étant à mon avis le plus complet, tant au niveau de l'histoire, de l'action, des énigmes, du graphisme et du gameplay (allant jusqu'à ta visée oscille toute seule !)

Dernière modification par Orion (11-07-2010 00:34:00)


« Nous avons la liberté de nous aimer nous-mêmes et la liberté d’aimer la vie, mais nous avons aussi la liberté de trouver des excuses pour ne pas le faire. L’amour, c’est la chose la plus importante au monde, et pourtant on ne l’enseigne pas à l’école. Même pas une heure. »
- Patch Adams

Hors ligne

#12 11-07-2010 11:41:33

Cara
Mord-Sith
Lieu : 89
Inscription : 16-07-2007
Messages : 3 853
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

C'est vrai que le remake de RE1 sur GameCube a l'air terrible ! C'est hallucinant qu'un jeu de 2000 puisse être aussi beau ! J'aimerais bien pouvoir y jouer, même si c'est toujours les angles fixes (ouais, j'ai un problème avec les angles fixes tongue . Certes, c'est sympa pour renforcer l'ambiance stressante, mais pour la maniabilité, c'est quand même assez dur.

Dans les nouveaux, j'adore la visée manuelle. Au début, ça me stressait, mais en fait, c'est ça qui fait que chaque affrontement est intéressant, parce qu'il ne ressemblera pas forcément aux précédents. J'aime autant RE4 que RE5. En fait, ils sont quand même très similaires. Et puis, là où l'un est meilleur que l'autre, l'autre le rattrape sur un autre aspect. Par exemple, RE4 est long (c'est super), on gère notre inventaire en dehors du jeu, et l'ambiance est plus glauque que RE5, mais dans RE5, les graphismes totalement bluffants ( coeur ), les personnages sont plus développés (enfin, surtout pour Chris), et on voit pas mal d'environnements différents.

Pour les vieux, celui qui m'intéresse le plus, c'est évidemment le tout premier, parce que c'est celui qui a créé le mythe, et puis le manoir tout du long fait qu'il doit être le plus intéressant au niveau de l'environnement (pour avoir joué à l'extension Lost In Nightmare de RE5, j'avais bien envie de passer beaucoup plus de temps à explorer les jolies salles du manoir). Le jour où je connecte enfin ma console à internet, je foncerai sur le PS Store voir si je peux pas acheter les anciens volets.

Vous avez vu, y'a un RE qui va sortir sur 3DS ! Il a l'air bien sympa. Dommage que j'ai pas la console (mais j'ai pas l'intention de l'acheter juste pour ce jeu). Apparemment, ça se passe sur un cargo/bateau où certains décors rappellent le manoir du 1. C'est avec Chris et Jill ( coeur ), et il devrait y avoir Hunk. On retrouve aussi les vieux zombies normalement. En tout cas, je suis intriguée par la bande annonce. Je me demande si Chris a un clone ( beuh ), et surtout quand cette mission se passe. Chris et Jill portent leurs fringues du BSAA de Lost In Nightmare et Jill est brune. Ça pourrait donc être avant RE5. Mais d'un autre côté, dans Lost In Nightmare, on voyait bien qu'il y avait des pistes pour l'avenir avec Alex Wesker. roll Je suis trop curieuse de voir le scénar' !!!

Dernière modification par Cara (11-07-2010 19:47:13)


"Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it and fail never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but they refuse. They cling to the realm or the gods or love. Illusions! Only the ladder is real. The climb is all there is."

Hors ligne

#13 11-07-2010 13:18:31

François
Archiviste
Oathbringer
Inscription : 21-08-2006
Messages : 14 152
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Resident Evil

Vous pouvez maintenant parler sans limite de cette série de jeu smile

Hors ligne

#14 11-07-2010 13:49:28

Cara
Mord-Sith
Lieu : 89
Inscription : 16-07-2007
Messages : 3 853
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

YES !!!  big_smile Faites chauffer vos claviers et vos cerveaux !!! lol

bande annonce de Resident Evil Revelations (jeu exclu à la 3DS)

Alors, moi je comprends pas. On voit ce qui ressemble à Chris ligoté sur une chaise, et on l'entend dire : "D'une certaine façon, j'ai toujours réussi à m'en sortir... Pas cette fois". (Ce qui est sûr, c'est que la voix est bien la sienne parce que c'est la même doublure que dans RE5). Là, des flashbacks de la mission (les passages ressemblant à Lost In Nightmare ne sont a priori PAS Lost In Nightmare, mais bien quelque part sur ce mystérieux bateau). Chris continue : "j'ai merdé". Flash : on voit Hunk, Jill qui tombe, Chris et Jill qui fuient.

Là, Jill débarque près de l'espèce de sosie de Chris : "Tu crois que tu vas t'en tirer malgré ça ?!". Puis Chris sort de nulle part ( beuh ) : "C'est déjà fait, Jill". (Mais mais mais, y'a deux Chris ?!!!!!!!! beuh ). Jill : "Est-ce que tu as... ? Est-ce que tu l'as ?". Chris : "Peut-être... Tu vas devoir me tuer pour le savoir". Troisième voix qui semble venir du "sosie" de Chris : "Et que feriez-vous si vous l'aviez trouvé ? Ça n'a pas d'importance, parce que vous êtes déjà...".  (Déjà QUOI ? Morts ?!!!!!).

Grosses questions quand même : clone de Chris ou pas clone de Chris ? Alex Wesker ?! Et Chris et Jill en opposition ?! Chris et Jill qui se sont toujours battus côte à côte ?! Surtout qu'excusez-moi, mais dans RE5, Chris en pince grave pour sa Jill vu la déprime qu'il nous tape puisqu'elle est morte, et vu le mal qu'il a accepté Sheva comme sa nouvelle partenaire. C'est trop bizarre ! C'est pour ça que je voudrais trop voir le scénar'. Surtout qu'apparemment, tout le long du jeu, les deux se battent en tant que coéquipiers. Quelqu'un les mènerait-il en bateau ? tongue

Et en petit bonus, une vidéo qui montre l'évolution des graphismes de la série (même si certains épisodes sont zappés, et des moins importants comme ceux sortis sur la Wii en FPS sont inclus) : Comparaison chronologique des graphismes des RE
On voit RE3 et ses angles fixes (PS1 - 1998), RE:Code Veronica (PS2 - 2001), RE0 (GameCube - 2001), RE:Umbrella Chronicles (Wii - 2007), RE4 (Wii - 2007, sorti au départ sur GameCube en 2004), RE5 (360/PS3 - 2009). Conclusion : RE5 est trop beau !!! coeur


"Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it and fail never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but they refuse. They cling to the realm or the gods or love. Illusions! Only the ladder is real. The climb is all there is."

Hors ligne

#15 11-07-2010 18:09:12

Orion
Chat
Le Héros des Siècles
Lieu : Ville de Québec
Inscription : 29-12-2007
Messages : 10 428
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

@Cara : même si les premiers ont quelque chose de bien niveau ambiance/histoire, tu vas voir que c'est assez carré niveau graphisme et gameplay, alors ne soit pas TROP impatiente d'y jouer  tongue

Sinon, il y a également 2-3 "spin-off" de RE, comme Resident Evil Zero ou Code Veronica. Le premier (Zero), n'est franchement pas excellent, quoique pour approfondir l'histoire c'est excellent et pour Code Veronica je ne sais pas j'y ai pas joué mais j'ai entendu dire que c'était pas fameux  roll


« Nous avons la liberté de nous aimer nous-mêmes et la liberté d’aimer la vie, mais nous avons aussi la liberté de trouver des excuses pour ne pas le faire. L’amour, c’est la chose la plus importante au monde, et pourtant on ne l’enseigne pas à l’école. Même pas une heure. »
- Patch Adams

Hors ligne

#16 14-07-2010 22:05:28

Cara
Mord-Sith
Lieu : 89
Inscription : 16-07-2007
Messages : 3 853
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

Je viens de faire une énoooooorme présentation des jeux, du gameplay et des personnages dans le premier post (que j'ai édité, parce que vaut mieux que la présentation soit au tout début). Si jamais certains sont motivés pour faire connaissance avec RE... Bonne lecture !! ange  wink


"Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it and fail never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but they refuse. They cling to the realm or the gods or love. Illusions! Only the ladder is real. The climb is all there is."

Hors ligne

#17 14-07-2010 22:08:58

François
Archiviste
Oathbringer
Inscription : 21-08-2006
Messages : 14 152
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Resident Evil

Oulah beuh  beuh C'est de la présentation ça beuh Très beau post applause Ne me reste plus qu'à le lire siffle

Hors ligne

#18 14-07-2010 23:58:17

Orion
Chat
Le Héros des Siècles
Lieu : Ville de Québec
Inscription : 29-12-2007
Messages : 10 428
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

Très très belle présentation très complète !!  Avec ça le topic est super bien lancé ^^


« Nous avons la liberté de nous aimer nous-mêmes et la liberté d’aimer la vie, mais nous avons aussi la liberté de trouver des excuses pour ne pas le faire. L’amour, c’est la chose la plus importante au monde, et pourtant on ne l’enseigne pas à l’école. Même pas une heure. »
- Patch Adams

Hors ligne

#19 15-07-2010 00:18:57

Zorander69
Troubadour
Inscription : 24-11-2008
Messages : 3 552
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Resident Evil

a écrit :

Jeux: RE2 (non jouable)

Si si, elle est jouable. Dans les égouts, juste avant le boss ou toi réactiver une machine.
Tu switchs entre Léon et Elle. smile

Hors ligne

#20 15-07-2010 10:27:09

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Resident Evil

Ouaaah quel post !  beuh  yikes  yikes  coeur  jap

Je sens que je vais me lancer dans une petite lecture de tout ça, surtout qu'avec toutes ces images et ton adoration du jeu, tu me donnes sacrément envie de le connaître d'avantage et, pourquoi pas, d'essayer la chose (même si j'ai détesté les films  tongue ).

Bravo  applause


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#21 15-07-2010 12:10:38

Orion
Chat
Le Héros des Siècles
Lieu : Ville de Québec
Inscription : 29-12-2007
Messages : 10 428
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

Ouais mais les films c'est tellement mauvais par rapport aux jeu  jap  tongue  C'est pas comparable !!


« Nous avons la liberté de nous aimer nous-mêmes et la liberté d’aimer la vie, mais nous avons aussi la liberté de trouver des excuses pour ne pas le faire. L’amour, c’est la chose la plus importante au monde, et pourtant on ne l’enseigne pas à l’école. Même pas une heure. »
- Patch Adams

Hors ligne

#22 15-07-2010 22:30:55

Cara
Mord-Sith
Lieu : 89
Inscription : 16-07-2007
Messages : 3 853
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

a écrit :
a écrit :

Jeux: RE2 (non jouable)

Si si, elle est jouable. Dans les égouts, juste avant le boss ou toi réactiver une machine.
Tu switchs entre Léon et Elle. smile

Arf, autant pour moi. Vu que j'ai pas fait RE2, j'avais fait des recherches dessus. Mais j'avais jamais vu qu'elle était jouable. C'est toi l'expert en RE2 tongue .

a écrit :

Ouaaah quel post !  beuh  yikes  yikes  coeur  jap

Je sens que je vais me lancer dans une petite lecture de tout ça, surtout qu'avec toutes ces images et ton adoration du jeu, tu me donnes sacrément envie de le connaître d'avantage et, pourquoi pas, d'essayer la chose (même si j'ai détesté les films  tongue ).

Bravo  applause

Merci smile . Ouais, j'ai totalement accroché. Je trouve qu'on est bien pris dans l'histoire et dans l'ambiance en fait, surtout que les personnages sont quand même tous pas trop mal développés (je veux dire qu'il y en a toujours plusieurs par jeux, et qu'ils sont travaillés comme il faut. Par exemple, Ashley, le boulet de RE4, est transparente, et c'est tant mieux !! lol (Oui, ce hurlement agaçant qui fait "Leeeeeeeon!! Heeeeeelp!!!" résonne encore et toujours dans ma tête roll  lol ).




Pour ce qui est des films...

a écrit :

Ouais mais les films c'est tellement mauvais par rapport aux jeu  jap  tongue  C'est pas comparable !!

Voilà, c'est dit ! big_smile Bon, personnellement, j'ai l'avantage d'avoir commencé par les films. Du coup, j'ai pris ça comme ça venait, sans savoir à quel point c'était différent des jeux et de leur histoire. Par conséquent, en bon public blockbusters et cerveau loin de l'écran de la télé, je les aime encore assez bien (y'a rien de mémorable, mais ça se laisse pas trop mal regarder encore -sauf le 3 qui est bofbofbof...). Ça me fait soudainement penser au débat LotS/L'épée de Vérité tongue .

Quand j'ai commencé RE5 et fait mes petites recherches sur les jeux précédents pour comprendre où en était l'intrigue, j'ai été "choquée" de découvrir que les films n'avaient pas grand chose à voir avec les jeux, si ce n'est le nom. Déjà, tu prends RE1, que tu as apparemment vu, et bien dis-toi qu'aucun des personnages du film n'existent dans les jeux (héroïne inclue) !!! Et que le premier RE (jeu) ne se passe pas seulement dans des labos souterrains (seulement à la fin en fait). Et puis, le premier RE ne met pas en scène des dizaines de zombies qui sont prétexte à des scènes de shoot de film d'action. Le premier RE, c'est un manoir gothique et le stress de savoir ce qui t'attend au bout du couloir. Tout ça fait que l'histoire n'a rien à voir avec les jeux, et qu'ils se sont juste contentés de faire des clins d'oeil (les chiens zombies, la fuite en train, le licker, et le titre lol ).

RE:Apocalypse rectifie néanmoins un peu le tir : introduction de Jill Valentine et de Carlos Oliviera (les deux héros de RE3, même si c'est surtout Jill qui est le personnage emblématique des jeux), présence du Nemesis en ennemi principal, et déroulement de l'histoire à Racoon City. Tout comme dans RE3... a priori ! Parce qu'en fait, le Nemesis, jamais il devient tout gentil. C'est un monstre et puis c'est tout. D'ailleurs, il est pas là pour zigouiller une certaine Alice aux super pouvoirs, mais pour éliminer les STARS (dont Jill fait partie). Enfin bref, encore une fois, le film ne fait que des clins d'oeil aux jeux (une scène repompée sur Code Veronica, avec Alice au lieu de Claire, des personnages qui portent les noms de figures du jeu, mais qui finalement ne sont pas très développés, et puis un Nemesis, qui n'apporte pas du tout la terreur qu'il apporte dans le jeu, le missile nucléaire à la fin, et toujours le titre ! lol ).

RE:Extinction... bah c'est le film tout court. Je cherche encore un quelconque rapprochement avec les jeux. Aucune ressemblance là. On a toujours Carlos Oliviera, plus Claire Redfield en nouvelle. Mais voilà, comme d'hab', ils portent les noms des personnages, mais ils sont si peu développés qu'on n'a pas tellement l'impression qu'ils ont les mêmes caractères. L'histoire n'a absolument plus rien à voir avec les jeux, surtout avec Alice, ses pouvoirs et ses clones. On se retrouve toujours avec quelques clins d'oeil et le titre, mais ça fait bien maigre.

Le prochain film a l'air d'être plus fidèle aux jeux que les 3 autres. En fait, il a l'air carrément repompé sur RE5 (normal, là c'est de l'action, alors ça leur a plu de pouvoir faire plein de cascades ! roll ). Ça pourrait être bien... sauf que bon, comme d'hab', ça tourne toujours autour d'Alice, de ses clones et de combats qui promettent de se la jouer très Matrix (oui oui, Wesker fait Matrix dans RE5 aussi, mais y'a que lui, pas Alice, qui n'existe pas de toute façon tongue ). Donc, à tous les coups, ça va être encore une histoire montée de toutes pièces en piquant des trucs des jeux par ci par là, et on assemble le tout autour d'Alice.

Nan franchement, les films ne racontent absolument pas l'histoire des jeux. Et les quelques personnages qui en sont tirés sont tellement en retrait derrière Alice qu'ils n'illustrent absolument pas les jeux non plus. Mais comme je le disais, vu que j'ai commencé par les films, je pense pouvoir regarder le prochain film sans problème (quoique maintenant, j'ai fait RE5 avant de voir le film qui s'en inspire... je vais sûrement grimacer tongue ). D'ailleurs, une rumeur veut qu'il y ait un reboot de la franchise par la suite,e t que cette fois-ci, ce soit très inspiré des jeux. Ce serait bien roll  smile .


"Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it and fail never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but they refuse. They cling to the realm or the gods or love. Illusions! Only the ladder is real. The climb is all there is."

Hors ligne

#23 15-07-2010 23:18:41

Orion
Chat
Le Héros des Siècles
Lieu : Ville de Québec
Inscription : 29-12-2007
Messages : 10 428
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

a écrit :

(Oui, ce hurlement agaçant qui fait "Leeeeeeeon!! Heeeeeelp!!!" résonne encore et toujours dans ma tête roll  lol ).

Pitiééééééééé pas Ashley  lol  Cette conne à qui Léon ne sait que répondre "Oh noooo" quand elle meurt  tongue


« Nous avons la liberté de nous aimer nous-mêmes et la liberté d’aimer la vie, mais nous avons aussi la liberté de trouver des excuses pour ne pas le faire. L’amour, c’est la chose la plus importante au monde, et pourtant on ne l’enseigne pas à l’école. Même pas une heure. »
- Patch Adams

Hors ligne

#24 15-07-2010 23:20:29

Cara
Mord-Sith
Lieu : 89
Inscription : 16-07-2007
Messages : 3 853
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

J'avoue qu'il aurait pu répondre "Hell YEEEES!!!" à la place...  dehors


"Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it and fail never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but they refuse. They cling to the realm or the gods or love. Illusions! Only the ladder is real. The climb is all there is."

Hors ligne

#25 15-07-2010 23:37:32

Orion
Chat
Le Héros des Siècles
Lieu : Ville de Québec
Inscription : 29-12-2007
Messages : 10 428
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Resident Evil

lol  lol  lol  lol 

Et aussi ce qui était pitoyable, c'était Léon qui devait attraper Ashley lorsqu'il y avait une échelle ou autre truc en hauteur... Non mais Ashley est en jupe et Léon est direct en dessous d'elle pour la rattraper -_-  Pas fort les designers du look d'Ashley  tongue


« Nous avons la liberté de nous aimer nous-mêmes et la liberté d’aimer la vie, mais nous avons aussi la liberté de trouver des excuses pour ne pas le faire. L’amour, c’est la chose la plus importante au monde, et pourtant on ne l’enseigne pas à l’école. Même pas une heure. »
- Patch Adams

Hors ligne

Pied de page des forums

Accès aux sites :     WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson

Propulsé par FluxBB
Adapté pour WebFantasy.fr

[ Générées en 0.034 secondes, 13 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 1.07 Mio (pic d'utilisation : 1.18 Mio) ]