Bandeau
Ce forum est là pour permettre aux lecteurs de fantasy de discuter entre eux.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Dernières actualités des sites

[Terry Goodkind] Décès de Terry Goodkind [Brandon Sanderson] State of Sanderson 2019
[Terry Goodkind] Sortie de Heart of Black Ice [WebFantasy] Migration des sites
[Terry Goodkind] L'auteur vient de terminer Into Darkness [Terry Goodkind] Le Siège de Pierre

#1 06-04-2010 20:45:57

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Codex Aléra - Jim Butcher

Voilà, j'ouvre ce topic pour parler un peu de ce cycle, Codex Aléra, écrit par Jim Butcher et édité chez Bragelonne.


J'ai commencé depuis peu le 1er tome Les Furies de Cladéron et immédiatement prise par le rythme trépident du livre, l'écriture sublime de l'auteur et des personnages attachants hauts en couleur, je me fais violence pour m'arrêter et créér ce sujet pour vous faire découvrir l'oeuvre - et permettre également à ceux l'ayant déjà lu d'y mettre leurs impressions.


Voici donc la présentation globale de l'oeuvre :


18-02-10les-fureurs-de-calderon.jpg   1296321914.jpg   1299833839.jpg



Codex Aléra est un cycle de 6 livres, le tout écrit par Jim Butcher :

- Les Furies de Caldéron (sorti en Mars 2010)
- Les Furie de l'Academ
(sorti en Juillet 2010)
- La Furie du Curseur
(sorti en Mars 2011)
- La Furie du Capitaine (sorti en Janvier 2012)
- Princeps' Fury
- First Lord's Fury

Le quatrième tome de cette sage, La Furie du Capitaine est sorti en Janvier 2012 dernier. Pas encore de date annoncée pour la suite.

Petite présentation du 1er tome dans "Fantasy au petit déjeuner" : Fantasy au Petit Déjeuner

Résumé du 1er Tome - Les Furies de Caldéron:

Depuis mille ans, les habitants d'Aléra repoussent les peuplades sanguinaires qui rançonnent le monde en usant de leur relation particulière avec les furies - les forces élémentaires de la terre, de l'air, du feu, de l'eau, du bois et du métal. Mais dans la lointaine vallée de Calderon, Tavi ne maîtrise encore aucun élément, à son grand désespoir. A quinze ans, il n'a toujours pas de furie du vent pour l'aider à voler, ou de furie du feu pour allumer ses lampes ...
Pourtant, lorsque les féroces Marats font leur retour dans la vallée, le courage et l'ingéniosité de Tavi vont se révéler une force bien plus cruciale que n'importe quelle furie. Une force qui pourrait lui permettre d'altérer le cours de la guerre ...

Mon Avis :

Butcher a décidé de privilégier la troisième personne dans le but d’accompagner plusieurs personnages. Outre Tavi, on suit ainsi Amara, une jeune femme, de même qu’une petite dizaine de protagonistes secondaires des deux camps. L’histoire débute donc par une mission qui vous scotch directement au bouquin, et celui-ci est écrit de telle sorte qu’il est quasiment impossible de s’en décoller.

Pourquoi ? Pour la bonne et simple raison que çà n’arrête pas tout au long de l’histoire : rebondissement, trahison, meurtres, complots, batailles, épreuves, retournements de situations,…
Et nul besoin de craindre cela dur à avaler en un seul tome. La raison de cette fluidité dans la lecture, c’est qu’on ne suit pas un personnage principal (comme le résumé le laisse présager), mais un peu comme pour L’Homme Rune, on se ballade dans l’histoire par l’intermédiaire de plusieurs êtres humains, tous plus attachants les uns que les autres et bien creusés par l’auteur. Au total, on suit l’histoire de 5 personnages, ou groupes de personnages, avec parmi eux, les gentils et les méchants.

Les « méchants », justement ? Et bien, comme tous les protagonistes que l’on croise dans le livre, ils ne sont pas uni face, mais torturés, avec leurs secrets, leurs motivations qui ne sont pas si viles que cela, tout du moins, elles restent tout à fait compréhensibles même si contestables. Une forte histoire d’amour existe également entre deux « vilains de l’histoire », ce qui contribue à nous les rendre plus proches, et se faire un avis définitif sur leur personnalité est très difficile.

Le style de l’auteur maintenant. Rien de très nouveau par rapport au genre de la Fantasy, même si l’histoire en elle-même apporte de la fraicheur, quelque chose de neuf, et est suffisamment complexe pour permettre à un publique confirmé de se faire rudement plaisir en dévorant les pages de ce tome. Il a tout de même ce talent assez unique de savoir rebondir d'une péripétie à une autre, d'un personnage à un autre, tout en gardant cette fluidité des plus appréciables, et contribuant ainsi du rythme trépident omniprésent dans l'histoire.

Le gros point positif, que j’ai évoque plus haut, est qu’on suit plusieurs personnages, tous en interactions les uns avec les autres, que ce soit par des liens affectifs, familiaux, patronage,… Tous se retrouvent plongés dans une aventure qui les dépasse et agissent la plupart du temps par défaut, dans l’urgence. On navigue de l’un à l’autre, assiste aux retrouvailles, aux séparations,… Les chapitres sont généralement organisés autour d’un ou plusieurs héros, chacun dans des situations périlleuses, délicates voire critiques. On en laisse un qui est dans la « mouise » pour en retrouver un autre qui l’est encore plus. Autant on est frustré de quitter l’un, tellement l’envie de savoir ce qui lui arrive, la manière dont il s’en sort,… est forte, autant on est heureux d’en retrouver un autre que l’on avait laissé dans une situation similaire, et dont on apprend enfin le dénouement.

De plus, chaque personnage est entouré de secrets qui ne sont révélés qu’au compte goutte (ce qui participe d'un suspense grandissant), pour au final, se retrouver avec encore plus de questions à leur sujet. De tout ce qui est révélé s’en suit une cascade d’autres interrogations que la fin ne satisfait nullement.

Site de l'auteur : Jim Butcher - Site officiel

On peut notamment y lire quelques extraits (en anglais) et chacun des tomes précédemment cités.


Voili, voilà, je vais m'y replonger de ce pas, en espérant vous avoir donné envie de lire ce cycle...


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#2 06-04-2010 20:48:36

Vixy
Voyante
Lieu : Gatineau
Inscription : 03-09-2008
Messages : 1 891
1 an1 an6 mois

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Oh chouette... je l'aime bien cet auteur...surtout avec sa saga de Harry Dresden  coeur  big_smile Je vais y jeter un coup d'oeil  jap


Never trust people who smile constantly.  They're either selling something or not very bright. - Anita Blake

Hors ligne

#3 06-04-2010 20:59:54

Hawk
Curseur
Lieu : Lille
Inscription : 14-01-2010
Messages : 530
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

J'ai hésité après avoir lu la critique assez moyenne sur Elbakin.net, mais c'est vrai que lorsque j'ai vu la vidéo sur Fantasy au petit déjeuner ce week-end et une autre bonne critique au Furet du Nord je me dis que cette série pourrait bien me plaire  tongue
Et puis en même temps quand on lit les critiques de l'EDV sur elbakin (forum et critique) je me dis que tous les goûts et les couleurs sont dans la nature vu que j'ai adoré alors que pour la plupart ils ont détesté !  mad
J'attendrais sûrement de voir comment évolue le cycle vu que j'ai d'autres projets de lecture, mais si je le trouve à très bon prix en occaze, possible que je craque  siffle


En cours:

Hors ligne

#4 06-04-2010 23:32:01

Orion
Chat
Le Héros des Siècles
Lieu : Ville de Québec
Inscription : 29-12-2007
Messages : 10 428
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Je trouve que l'univers et le concept général ressemble pas mal à l'Homme-rune  roll  tongue

Mais j'imagine que c'est l'HR qui ressemble au Codex Aléra et non l'inverse ^^


Enfin, ça a l'air super bon, mais j'ai déjà plusieurs série sur les mains  roll  Ce sera pour une prochaine fois !


« Nous avons la liberté de nous aimer nous-mêmes et la liberté d’aimer la vie, mais nous avons aussi la liberté de trouver des excuses pour ne pas le faire. L’amour, c’est la chose la plus importante au monde, et pourtant on ne l’enseigne pas à l’école. Même pas une heure. »
- Patch Adams

Hors ligne

#5 08-04-2010 16:59:36

Malta Vestrit
Reine des Anciens
Lieu : Désert des Pluies
Inscription : 19-09-2008
Messages : 6 398
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

On peut lire le premier chapitre sur Fantasy.fr, j'ai survolé, ça a l'air spécial, mais assez sympa smile Peut être à mettre sur la liste de livres à lire, qui commence à bien s'allonger roll


Mon temps fini, je m'en irai sur d'autres chemins. Libre.

Hors ligne

#6 08-04-2010 17:19:32

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Oui, le 1er chapitre donne le ton tout de suite et nous immerge directement dans l'action. Cette fameuse "mission" dont on peut découvrir quelques bribes dans l'extrait que tu cites intrigue au premier abord et on a forcément envie de connaitre la suite.

C'est vrai que çà a l'air un peu spécial au premier coup d'oeil, mais quand on avance dans l'histoire, tout se déroule, tout s'explique, on comprend peu à peu les allusions ainsi que le vocabulaire employé par l'auteur. jap

C'est juste qu'on peut noter des ressemblances avec l'Homme Rune, mais plus on avance, plus les 2 se dissocient réellement.

Pour l'instant, j'ai passé la bonne moitié du livre, et j'accroche toujours autant.  big_smile

@ Hawk : moi de même, je ne fais plus attention aux diverses critiques littéraires que l'on peut trouver çà et là. La plupart du temps, elles ne reflètent absolument pas mon ressenti à propos de l'oeuvre en question.
Maintenant, quand j'hésite à prendre un livre, je me calle 5-10 min dans ma librairie et je lis le début. Si j'accroche, alors je l'achète. Ou alors, je me base sur les avis que l'on peut trouver sur les forums de littératures. Ils sont tellement divers et variés que c'est idéal pour se faire une idée précise de l'histoire.

Pour Les Furies de Caldéron, j'ai lu le début rapidement qui m'a tout de suite plu, et pour l'instant, je ne regrette pas du tout.  smile


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#7 14-04-2010 09:47:44

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Voilà, voilà, j’ai dû me faire violence pour ne pas le dévorer en quelques heures, et faire durer le plaisir, mais comme on dit souvent, même les bonnes choses ont une fin, et me voici donc arrivée à la fin de ce superbe tome pleur06

Je vais maintenant m’atteler à la tâche et essayer de vous faire une critique constructive du livre (que je vous conseille dès maintenant d’acheter) pour que vous puissiez vous rendre un peu compte de l’ambiance qu’il y règne, et du style de l’auteur (que j’ai pas mal apprécié).

Vous retrouverez mon avis complet sur l'oeuvre dans sa présentation général (1er message du topic  wink ).

En tout cas, lorsqu’on referme le bouquin, on n’a qu'un mot à la bouche : « je veux la suiiiiiiiiiiiiiite !!!!! »  lol  lol


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#8 19-04-2010 22:11:07

François
Archiviste
Oathbringer
Inscription : 21-08-2006
Messages : 14 151
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Ce cycle m'a l'air pas mal, je crois bien qu'il va atterrir dans ma liste de livres à lire tongue

Hors ligne

#9 03-05-2010 12:41:21

tkl
Weird Wizard
Le Troisième Royaume
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 962
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Une pub "matraquage" sur le site Fantasy.fr m'aurait en temps normal écarté de ce bouquin.
Après rapide réflexion...Jim Butcher est l'auteur des Dresden Files, suite de bouquins sur ma liste "à lire" classé en modern fantasy.
Petite recherche sur l'auteur, topic élogieux sur www.webfantasy.fr et un nez à nez malencontreux à la fnac locale à fait le reste.
Les premières pages accrochent bien et le concept des furies est très bon (qui n'en n'a pas rêvé étant gamin?).
Ce qui pourrait être inquiétant c'est l'étendue des "pouvoirs" desdites furies ...

Spoiler Début, cliquer pour lire
Bon point pour la limitation à la flaque d'eau pour la furie de l'élément eau dans sa fonction recherche...

Le bestiaire semble bien fournis
Spoiler premières pages, cliquer pour lire
même si là l'arrivée de griffon, en couple, chevauché par des Mayas c'est un peu curieux beuh

Si les furies qui sont symbolisées / stylisées sur les couvertures peuvent faire penser à des runes, il n'y a rien (jusqu'ici) qui puisse être un élément de comparaison avec l'Homme Rune...


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#10 06-05-2010 08:54:12

tkl
Weird Wizard
Le Troisième Royaume
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 962
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Une petite moitiée du bouquin est maintenant négociée.
Le style est particulièrement efficace car on ne s'y ennuie jamais et les pages se tournent sans encombre.
Il est encore difficile de s'attacher au personnages peut être due à la jeunesse du héro à venir qu'on sent arriver comme un camion.
On as toutefois toujours envie d'avancer ...


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#11 06-05-2010 09:18:51

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Oui, le fait que le héro soit un peu jeune m'a également posé quelques problème d'attachement, sans doute à cause d'un manque d'indentification avec le personnage...
Toutefois, je ne sais pas exactement où tu en es rendu, mais, pour ma part, le livre avançant, et la maturité le gagant peu à peu, je l'ai vraiment apprécié à sa juste valeur vers la fin du tome.

Toutefois, n'étant pas le seul héro du livre, çà ne m'a pas posé problème, tant j'ai aimé les autres personnages.
Et bizarrement, j'ai un attachement tout particulier que je ne saurai exprimé avec le "couple méchant". Peut-être parce qu'ils ne sont pas si vils que çà (quoi que...), peut-être parce que les passages du tome les concernant tous les deux sont écrit avec une certaine tendresse, peut-être parce que voir une telle histoire d'amour chez les vilains est agréablement déconcertante...

Je me pose encore la question...


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#12 06-05-2010 11:20:33

tkl
Weird Wizard
Le Troisième Royaume
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 962
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Ce doit être leur côté ouvertement malsain siffle  lol
Oui, le développement efficace des autres personnages permet d'astucieusement contrabalancer ce poncif de la fantasy étant presque là comme dans un cahier des charges.

Spoiler Furies de Calderon, cliquer pour lire
L'image de l'ancien professeur se mettant au service du côté obscur est quand à elle aussi très bien menée.
On pourrait retrouver une forme de tention identique à l'Assassin Royal où le jeune apprenti doit faire son rapport au boss qui fait semblant de ne pas y porter attention bien que...


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#13 06-05-2010 11:51:27

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

a écrit :

Ce doit être leur côté ouvertement malsain  siffle  lol

Grrrrr, qu'entends-tu donc par là hein ??  demon  demon  lol  lol 

Quand au développement des autres personnages, c'est un des points clé qui m'a fait aimer ce livre. Moyen astucieux de garder un rythme trépidant et un lecteur scotché au bouquin sans rendre les choses complexes, ou alors enchaîner les rebondissements à une allure trop élevée pour que ce soit agréable à suivre...

Spoiler Début du Tome 1, cliquer pour lire

Je ne sais pas pour toi mais je ne m'attendais pas du tout à la trahison de Fidélias... Je me doutais qu'il n'était pas mort, mais de là à penser que c'était la tête pensante.
Et pourtant, quand on y relit de près, de nombreux détails troublants le laisse deviner...

Spoiler Milieu à Fin du Tome 1, cliquer pour lire

De même, l'histoire d'amour entre Amara et Bernard m'a totalement prise au dépourvue - et déçue au début.
Je crois que c'est parce que je m'attendais tellement à ce que çà se passe entre Tavis et Amara  beuh  lol  lol

Et en même temps, c'est ce que j'aime : être prise au dépourvu. Et c'est arrivé souvent dans ce Tome, du début, jusqu'à la toute fin  smile


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#14 06-05-2010 12:36:44

tkl
Weird Wizard
Le Troisième Royaume
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 962
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

lol Une Mord sith fleure bleue parce que là pour le coup ca aurait vraiment fait "Barbara Cartland"

Mais c'est vrai que les situation évoluent rapidement et niveau surprises on est pas déçu tongue

Spoiler premières pages, cliquer pour lire
Pour le début, Fidélias me semblait bien lancinant, pessimiste ... un peu boulet quoi, mais c'était bien une claque pour que ca arrive si ... soudainement.

Mais le personnage reprend vite du coffre par la suite et c'est tant mieux car pour moi l'un des meilleurs jusque là



Grrrrr, qu'entends-tu donc par là hein ??

Rien de plus que ce qui as été écrit big_smile

Spoiler Début, cliquer pour lire
Jusque là ils représentent l'implacabilité de la violence brute, redoutablement efficace, jouissants de tuer ou de savoir qu'il vont pouvoir tuer. Si on ajoute à celà leur comportement d'ado nouvellement amoureux ne sachant pas se tenir, ca nous fait pas vraiment un coctail très ...équilibré tongue


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#15 10-05-2010 11:52:37

tkl
Weird Wizard
Le Troisième Royaume
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 962
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Moins d'une vingtaines de pages avant la fin  big_smile j'aime faire durer le supense.
Quel feu d'artifice! Ca part dans tous les sens! peut être parfois un peu too much avec certaines résolutions expéditives, permettant par là même une nouvelle crise encore pire tongue
Un final grandiose qui n'est pas sans rappeler Gemmell à mon avis.
Un bon tome d'introduction à mon sens et je pense prendre le second volume pour voir si on gagne en profondeur dans le récit, ce qui à manqué quelque peu je trouve ici.
La véritable innovation / intéret tiens à la gestion des furies qui sont quasiment des personnalité.
Bilan (temporaire ) : un roman fantasy écrit comme un cahier des charges mais avec un rythme effréné et haletant.

Spoiler Furies de Calderon, cliquer pour lire
Il me semble que Codex Aléra est relativement "ancien" rapport à d'autres oeuvre mais je me demande bien qu'est-ce qu'ont tous ces auteurs avec le viol beuh .
Cet élément émminament gerbant me parait manié de plus en plus communément.
Sans être tout à fait prudhe je trouve parfois qu'un peu de retenue serait de bon ton car pas tout à fait bien ammené.
Ok on a besoin du noir pour voir la perspective et le contraste des couleurs, ok quelque chose d'abject peut être pratique pour qu'une action en retour soit contrbalancée, ok il peut se passer quelque chose d'émminament grave pour qu'en découle une grappe de conséquences.
Ici le passage dans la ferme de Korb était comme un gros gumeau dans ce qui semblait encore une lecture relativement légère.
Le problème c'est qu'ensuite, on retombe dans du "light" alors que ce qui s'était passé pouvait laisser entendre un traitement plus adulte des chaines d'évènements...donc doublement dommageable pour le réçit.


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#16 10-05-2010 12:15:44

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Spoiler Furies de Calderon, cliquer pour lire
Ouai, moi, le problème des viols, çà me gène toujours, surtout quand ils n'apportent pas grand chose à l'histoire. Ici, çà ne m'a pas dérangé plus que çà, même si on s'en serait passé...

Spoiler Homme Rune, cliquer pour lire
M'enfin, rien ne vaut l'Homme Rune et son passage sur l'inceste, là, désolé, j'ai détesté  sick  sick


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#17 10-05-2010 13:52:42

tkl
Weird Wizard
Le Troisième Royaume
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 962
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

C'est justement la différence que je voulais marquer:
Ici c'est vraiment comme un cheveux sur la soupe avant pendant et après.
Même si dans l'HR ce n'est pas le bienvenu effectivement et que je trouve aussi qu'on aurai pu se passer de certaines longueurs, c'est imriqué dans le réçit qui en est teinté ensuite avec ses conséquences au long cours notament dans l'histoire principale; ce qui n'est pas le cas des Furies de Calderon (en apparence pour l'instant)


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#18 12-05-2010 10:04:44

tkl
Weird Wizard
Le Troisième Royaume
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 962
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Le livre s'est refermé sur les dernières tribulations de Tavi.
Je ne pourrai dire que le personnage et ses aventures m'aient particulièrement touché.

Il y a tout de même ce je ne sais quoi de "r'viens-y" dans l'écriture qui une fois happé ne vous lâche plus et vous fait passer un très bon moment.
C'est un peu comme pour LON où j'espère grandement que ce tome d'ouverture de cycle soit une douce introduction à une ensemble encore plus consistant tellement il pourrait y avoir à découvrir.
Donc oui envie du Tome 2 big_smile

Spoiler Furies de Calderon 4-5 dernières pages-à ne pas lire pour ceux qui ont adoré le bouquin, cliquer pour lire
  mad La fin était une synthèse de tout ce qui me fait grincer des dents où comme dans tous ces navets américains on distribue les médailles à la fin pour terminer avec un éclat de rire général où bien un pécus qui commence à applaudir pour être suivi par l'assemblée : le gnangnatisme jusqu'auboutiste riccanisant veule et stérile Argh j'avai l'impression d'une fin d'épisode croisée entre la petite maison dans la prairie, joséphine ange gardien et LOTSeeker


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#19 14-05-2010 16:48:35

saroulou
Inquisitrice
Lieu : Chez moi
Inscription : 16-04-2009
Messages : 577
1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Je viens d'acheter le premier tome et même si je n'en suis qu'au début je ne peux déjà plus sortir mon nez de ce bouquin! Je trouve vraiment qu'on est accroché dès les premières pages et qu'il est vraiment difficile de s'arrêter de lire. Jim Butcher écrit vraiment bien et l'intrigue est très présente! Pour l'instant je ne m'avance pas trop puisque je ne suis qu'au début, mais ce livre vaut, d'après moi, vraiment le détour!


"Tout ce qui fait de nous ce que nous sommes nous relie au plus incroyable mystère de l'univers"

Hors ligne

#20 06-06-2010 13:38:25

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

a écrit :

Il faut aussi que tu me fasses un topic sur Les Furies de Calderon

Voici THE topic sur le sujet ouvert par.... moi  jap  lol  lol


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#21 06-06-2010 14:59:19

Glorfindel
Elfe Prophète
Le Nom du Vent
Lieu : Le placard sous l'escalier
Inscription : 19-01-2010
Messages : 2 587
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Regardez moi ça elle se fait de la pub en plus.. lol  tongue
Mais c'est mon avis de prophète que Zozo veut cherche pas.. tongue

Il ne me reste que quelques pages avant la fin seulement là les révisions urgent alors je pense que je viendrai y déposer ma griffe une fois que je pourrai un peu plus respirer.. Soit mercredi prochain après mon deuxième oral.. hmm


"Yesterday is history, tomorrow a mystery, and today is a gift, that's why it is called the present"

"Ne le poursuivez pas! Il ne reviendra pas sur cette terre. Son destin est loin d'être accompli, et il tombera, mais ce ne sera pas la main d'un Homme qui l'abattra!"

Hors ligne

#22 18-06-2010 17:16:55

Payns
Pseudo Maître Rahl
Lieu : Chez ma Mord Sith habituelle
Inscription : 25-01-2010
Messages : 2 098
1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Je suis aux 2/3 du bouquin et j'aime beaucoup. C'est pas la folie absolue ni l'invasion définitive de mon imaginaire par le truc, mais je rentre bien dedans, ça se lit tout seul, l'univers est extrêmement sympa et l'auteur a le sens de l'action, de même que j'aime comme il se démène plus avec la façon de se servir des furies (dans l'action, mais aussi comme signe de "rang social") que sur une métaphysique qui irait autour.
Y'a un côté "bon produit bien fait" qui ressort parfois, mais suffisamment d'originalité pour que ça ne choque pas, surtout qu'il s'agit d'un truc qui affiche clairement la couleur "action/aventure" en gros titre.

Les persos sont bons, certains sont un peu clichés (Bernard), mais ils passent tout seul; en fait, le seul que j'aime pas vraiment, c'est le héros "principal".... Je trouve Tavi réellement fadasse et un peu téléphoné dans le côté "prince caché". Mais y'a largement de quoi compenser avec les autres, définitivement assez riches de potentiel et qui peuvent tous s'affirmer par eux-mêmes.

Suis sûr d'aller direct me choper la suite en anglais, moi tongue .... L'Homme-Rune attendra, de même que Lamentations  lol .


Etre superstitieux est stupide. Ne pas l'être, ça porte malheur.
Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur, on ne dise aucun mot qui ne parte du coeur
WANTED! Chat de Schrödinger. Mort ET vif
A la guerre comme en amour, on n'a de résultats qu'au corps à corps

Hors ligne

#23 18-06-2010 17:24:02

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Oui, je rejoins ton avis sur Tavi qui ne brille guère, surtout du fait de sa relative jeunesse  neutral

Cependant, comme tu le dis, le fait que l'on suivent plusieurs autres personnages (dont beaucoup que j'adore - un gros, énorme faible pour le couple de "méchants") compense ce petit inconvénient. J'espère que les nombreux tomes suivants verront le héro grandir, mûrir et s'affirmer, ça ne ferait pas de mal  tongue

Contente que ça t'ai plu au point d'aller rapidement chercher la suite en anglais. Je l'aurais bien fait, mais comme ma petite soeur, qui ne lis pas l'anglais, a également commencé la série, je me vois mal acheter deux exemplaires d'un seul tome à chaque fois hmm

Si tu continues, j'attendrais avec impatience ton avis sur la suite  smile   jap

Et Fifi na moi, j'attends toujours ton avis sur ce tome maintenant que tu l'as fini depuis deux semaines !  demon  demon 
N'ai pas peur, je ne te boufferai pas si tu n'as pas aimé mon bouquin  wink  lol


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#24 18-06-2010 17:36:57

Payns
Pseudo Maître Rahl
Lieu : Chez ma Mord Sith habituelle
Inscription : 25-01-2010
Messages : 2 098
1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Un point de détail que j'aime bien, parmi d'autres, est que l'auteur ne semble pas marquer de "préférence" pour tel ou tel type de furie; c'est personnel, mais on rencontre fréquemment ce genre de trucs où un auteur, consciemment ou inconsciemment, marque le pouvoir ou la magie de ses persos préférés, voire d'un seul, d'un meilleur traitement, voire d'un genre de supériorité esthétique, morale ou carrément en termes de puissance.
C'est pas que je recherche un équilibrage mathématique des magies, ou ceci chez l'un compenserait cela chez l'autre, mais on aurait pu craindre, par exemple, que ceux qui manient le feu soient des enflures évoquant l'enfer (de près ou de loin), que ceux liés à la terre soient des bourrins abrutis (ou au contraire des "flower power" bon teint  lol ), que ceux qui ont un truc lié à la psyché (eau essentiellement), soient des fouines vicieuses....
Là, la personnalité emprunte à la nature de la furie, mais l'individualité prévaut quand même avant tout, et il n'y a pas une famille de furie qui aurait le sex appeal absolu ou la puissance supérieure donnant un avantage particulier et orientant la préférence du lecteur sur te ou tel perso.

C'est du détail, mais ça fait partie des multiples petits trucs qui peuvent compter. Ca, et en général, pas de jugement moraliste; ça fait des vacances roll .

Pour Tavi, je suis pas trop sûr qu'il ait le potentiel d'être un héros "identifiant" (trop "attrape-tout"); les lignes d'évolution qui partent de ce qu'il est et fait dans ce tome me semblent un peu balisées.... Mais évidemment, je ne demande qu'à être surpris.



Mais au fait, du coup, merci pour le topic  wink  jap  jap  jap .

Dernière modification par Payns (18-06-2010 20:12:32)


Etre superstitieux est stupide. Ne pas l'être, ça porte malheur.
Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur, on ne dise aucun mot qui ne parte du coeur
WANTED! Chat de Schrödinger. Mort ET vif
A la guerre comme en amour, on n'a de résultats qu'au corps à corps

Hors ligne

#25 25-06-2010 12:34:03

Glorfindel
Elfe Prophète
Le Nom du Vent
Lieu : Le placard sous l'escalier
Inscription : 19-01-2010
Messages : 2 587
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Bon voilà, à présent que je suis en vacances, je n'ai plus aucune excuse, et avant que Riri revienne de son excursion en milieu hostile et sauvage je ferme quelques minutes mon exemplaire du Maître du Temps afin de vous donner mon avis sur les Furies de Calderon


Rassure moi Riri t'es pas partie récupérer une biquette qui se serait échappé avec tes autres moutons??
ok ok je sors.. tongue

dehors


Alors les Furies de Calderon, ou encore LE livre qui m'a empêché de passer le nombre d'heures que j'aurais dut à réviser lol ( c'est au choix se sont deux titres qui lui correspondent.. tongue :

J'ai depuis un bon moment déjà abandonné l'idée d'apporter un réel crédit aux divers critiques que je lisais à droite et à gauche au sujet des bouquins, seulement ce que m'avait dit de ce livre Rikka a eu pour conséquence qu'avant même de l'ouvrir et d'en lire les première lignes, j'en attendais beaucoup.. Et bien je n'ai pas été déçu wink

Je ne vais pas vous faire de longs discours afin de présenter le récit et planter le décors, notre lectrice compulsive l'a déjà fait avant moi, je vais simplement vous donner mon avis perso sur la question.

Ce livre aura été pour moi un agréable appel non au dépaysement, mais à l'aventure où, outre un jeune héros qui, dut à son âge et un parcours quelque peu téléphoné et qui pour moi représente le point faible du récit, l'on se retrouve dès les premières pages à l'aube d'évènements qui, semblent ils, vont changer la face du monde tel que nos protagonistes l'ont connu. C'est ainsi que l'auteur nous invite à suivre l'évolution, non d'un mais plusieurs personnages impliqués, certains de gré et d'autres de force dans cet épisode majeur de leur temps.

C'est un bouquin qui ne m'a pas une seule seconde donné une impression d'ennui et pour lequel l'envie coupable de sauter quelques lignes/paragraphes/pages ne vient jamais, tant le rythme de l'action y est bon. ( L'auteur ne s'attarde ni ne s'empêtre dans des descriptions à rallonge qui pourraient à elles seules couper la frénésie de la lecture.. ) Et comme l'a dit Tkl un peu avant la fin c'est un réel feux d'artifice, qui n'est pas sans me faire penser à la bataille du Gouffre de Helm siffle ( Désolé fallait bien qu'il y ait quand même une analogie même petite avec Tolkien vous ne me referez pas lol )

Alors maintenant les furies. J'ai beaucoup apprécié moi aussi ce concept de furies, qui ne se borne pas à l'invocation d'un pouvoir magique d'un simple abracadabra, mais qui pour le coup a été bien travaillé. Ces esprits contrôlés  en casi-symbiose par leurs utilisateurs, leurs conférant non seulement le pouvoir de maîtriser l'élément naturel associé mais aussi d'obtenir des capacités exceptionnelles tant physiques que mentales ouvrent une large palette d'utilisation qui empêche au final d'en être blasé.

Le seul reproche que je puisse leur en faire,

Spoiler description des pouvoirs, cliquer pour lire
c'est qu'on a l'impression que tous les personnages rencontrés dans le bouquin sont des maîtres de l'utilisation de ces furies et qu'ils disposent tous entre leurs mains d'un pouvoir colossal beuh chaque fois il est dit dans la description d'un personnage (à part Tavi) qu'il est un furifèvre puissant beuh et il en va de même pour les personnages secondaires..

Enfin voilà c'est un livre qui comme à Rikka, Tkl et Payns m'a laissé une très bonne impression et qui a posé des bases extrêmement prometteuses pour la suite. Il me tarde donc de pouvoir lire le prochain tome big_smile


Allez mon avis étant fini je vais un peu participer aussi aux Spoilers qui ont été postés siffle

Spoiler début du Tome1, cliquer pour lire

a écrit :

je ne m'attendais pas du tout à la trahison de Fidélias...

Ah là pour le coup ce fut une déception pour ma part car j'ai vu venir cette trahison à des kilomètres alors même que le livre commençait.. hmm Mais je ne me suis pas arrêté là dessus et j'ai bien fait car des surprises j'en ai eues moi aussi dans ce bouquin big_smile Je sentais mal ce personnage dès avant leur arrivée au camp de mercenaires et une fois dedans ce fut manifeste.. hmm

Fidélias est vraiment LE personnage pour que je ne supporte pas lol

Spoiler Fin du tome1, cliquer pour lire
Quand il a pendu Ombre j'en suis venu au point d'attendre impatiemment le moment où il se taperait la mort à plus stupide qui soit, du genre buter sus un caillou et s'empaler sur une épée lol  demon  demon Je le trouve bien trop perfide à mon goût tongue



Spoiler Milieu et Fin du Tome, cliquer pour lire

a écrit :

De même, l'histoire d'amour entre Amara et Bernard m'a totalement prise au dépourvue - et déçue au début.
Je crois que c'est parce que je m'attendais tellement à ce que çà se passe entre Tavis et Amara  beuh  lol  lol

lol  lol Excellent Riri je suis content je ne suis pas le seul à m'être fourré le doigt dans l'œil jusqu'à la clavicule avec ça lol J'étais persuadé que Tavis et Amara allaient finir ensemble que le choc fut grand quand j'ai vu Bernard y aller franchement avec elle tongue Et j'ai eu beaucoup de mal au début à le pardonner à Bernard d'ailleurs siffle Après quand Tavis s'est trouvé sa petite Marat je me suis dit qu'après tout je m'étais vraiment planté sur toute la ligne et ça ne m'a plus gêné roll


"Yesterday is history, tomorrow a mystery, and today is a gift, that's why it is called the present"

"Ne le poursuivez pas! Il ne reviendra pas sur cette terre. Son destin est loin d'être accompli, et il tombera, mais ce ne sera pas la main d'un Homme qui l'abattra!"

Hors ligne

Pied de page des forums

Accès aux sites :     WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson

Propulsé par FluxBB
Adapté pour WebFantasy.fr

[ Générées en 0.070 secondes, 13 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 904.95 Kio (pic d'utilisation : 992.64 Kio) ]