Bandeau
Ce forum est là pour permettre aux lecteurs de fantasy de discuter entre eux.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Dernières actualités des sites

[Terry Goodkind] Décès de Terry Goodkind [Brandon Sanderson] State of Sanderson 2019
[Terry Goodkind] Sortie de Heart of Black Ice [WebFantasy] Migration des sites
[Terry Goodkind] L'auteur vient de terminer Into Darkness [Terry Goodkind] Le Siège de Pierre

#26 25-06-2010 13:07:53

Payns
Pseudo Maître Rahl
Lieu : Chez ma Mord Sith habituelle
Inscription : 25-01-2010
Messages : 2 098
1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Un petit défaut mieux compris maintenant: j'ai pas trouvé ça bien écrit (au plus strict sens de l'expression écrite). L'histoire est bonne, les angles d'approches et de vues de chaque scène sont bons (c'est une partie de l'écriture), mais j'avais franchement un petit arrière-goût à la lecture (vocabulaire un peu limité notamment).

Explication trouvée: maintenant que je lis le 2ème en anglais.... C'est tout la faute au traducteur tongue ! Franchement, l'expression écrite est bien meilleure et plusieurs crans au-dessus en VO. Bragelonne a été un cran radin sur la traduction, ou le traducteur a pas pris beaucoup de temps; en tout cas y'avait un truc qui passait pas, mais là c'est tout bon.


Etre superstitieux est stupide. Ne pas l'être, ça porte malheur.
Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur, on ne dise aucun mot qui ne parte du coeur
WANTED! Chat de Schrödinger. Mort ET vif
A la guerre comme en amour, on n'a de résultats qu'au corps à corps

Hors ligne

#27 25-06-2010 13:19:13

Glorfindel
Elfe Prophète
Le Nom du Vent
Lieu : Le placard sous l'escalier
Inscription : 19-01-2010
Messages : 2 587
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

..Ça Payns c'est une incitation à la lecture en anglais où je ne m'y connais pas lol  tongue

C'est vrai que ça avait aussi accroché au niveau de l'expression écrite par moment ça rebutais un peu mais je ne savais pas ce qui clochait.. Je relirai des bribes en ayant en tête ta remarque histoire de voir si pour moi c'était aussi ce qui n'allait pas.. hmm


"Yesterday is history, tomorrow a mystery, and today is a gift, that's why it is called the present"

"Ne le poursuivez pas! Il ne reviendra pas sur cette terre. Son destin est loin d'être accompli, et il tombera, mais ce ne sera pas la main d'un Homme qui l'abattra!"

Hors ligne

#28 25-06-2010 13:24:48

tkl
Weird Wizard
Le Troisième Royaume
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 963
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Même constat avec la lecture des premiers chapitres du vol2 dispos gratuitement sur le site de l'auteur.
Sans être des coquilles de traduction, on sent bien que certaines tournures n'ont pas l'éloquence de la traduction de l'Assassin Royal par exemple.


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#29 25-06-2010 13:25:06

Payns
Pseudo Maître Rahl
Lieu : Chez ma Mord Sith habituelle
Inscription : 25-01-2010
Messages : 2 098
1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Ben à l'écriture, j'avais trouvé ça un peu.... Simplet, avec notamment des répétitions très fréquentes de certains mots employés pour beaucoup de choses; bref, ça faisait expression écrite limitée pour un récit qui méritait mieux.
Pas de contradiction en anglais.


Etre superstitieux est stupide. Ne pas l'être, ça porte malheur.
Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur, on ne dise aucun mot qui ne parte du coeur
WANTED! Chat de Schrödinger. Mort ET vif
A la guerre comme en amour, on n'a de résultats qu'au corps à corps

Hors ligne

#30 25-06-2010 13:53:43

Glorfindel
Elfe Prophète
Le Nom du Vent
Lieu : Le placard sous l'escalier
Inscription : 19-01-2010
Messages : 2 587
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Maintenant que tu le dis en effet c'est manifeste.. hmm Ça devait être en effet ce qui me rebutait quelque peu à la lecture pour moi aussi.. wink En tout cas que ceux qui ont envie de lire ce bouquin n'hésitent pas à cause de ça, car la qualité narrative n'y est pas affectée. C'est, comme Payns l'a précisé, une question de qualité d'expression écrite wink ( ou même de traduction devrions nous dire apparemment.. ).

Donc tu conseilles vivement pour ce cycle de le lire en anglais car pour le coup tu y trouves une différence notable en gros.. ( Peut être bon à noté pour ceux qui n'ont pas commencé et pour qui la lecture en anglais n'est pas un problème )


"Yesterday is history, tomorrow a mystery, and today is a gift, that's why it is called the present"

"Ne le poursuivez pas! Il ne reviendra pas sur cette terre. Son destin est loin d'être accompli, et il tombera, mais ce ne sera pas la main d'un Homme qui l'abattra!"

Hors ligne

#31 25-06-2010 14:13:30

tkl
Weird Wizard
Le Troisième Royaume
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 963
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Avec du recul, j'attendais beaucoup au niveau du développement de l'histoire:

Spoiler FDC, cliquer pour lire
L'influence, l'interraction, le rôle qu'auraient pu jouer les fameuses furies sauvages de la vallée de Calderon...


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#32 25-06-2010 14:28:24

Glorfindel
Elfe Prophète
Le Nom du Vent
Lieu : Le placard sous l'escalier
Inscription : 19-01-2010
Messages : 2 587
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Spoiler Furies de Calderon, cliquer pour lire
En effet d'autant qu'elles sont annoncées comme terrifiantes et rendant ainsi le lieu si hostile et sauvage.. Alors qu'elles ne jouent qu'un rôle au final de météo peu clémente.. hmm
Elles n'ont pas la part belle alors que c'est apparemment une des caractéristiques de la vallée..


"Yesterday is history, tomorrow a mystery, and today is a gift, that's why it is called the present"

"Ne le poursuivez pas! Il ne reviendra pas sur cette terre. Son destin est loin d'être accompli, et il tombera, mais ce ne sera pas la main d'un Homme qui l'abattra!"

Hors ligne

#33 25-06-2010 16:19:27

Payns
Pseudo Maître Rahl
Lieu : Chez ma Mord Sith habituelle
Inscription : 25-01-2010
Messages : 2 098
1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

C'est aussi le revers de la médaille d'un récit orienté action: on peut pas trop baguenauder dans l'univers et explorer tous les aspects qu'il recèle dans un tome, surtout s'il s'agit d'un début où le point est de donner envie d'entrer avant tout dans cet univers via les personnages confrontés à une intrigue forte et rapidement prenante.
Le world building s'étage au fur et à mesure, contrairement à TG qui subordonne son univers -voire le modifie ici et là- en fonction des besoins du moment et ne le décrit jamais beaucoup pour que tout soit toujours conforme à ce que ses persos en disent ou y font (là je me retapais la "camapgne militaire" du 6, et c'est fou ce que j'ai vu l'espace, le temps, le relief et les persos changer lol ), quitte à se contredire souvent sans que ça se voit si l'on passe vite dessus.

Au stade où j'en suis du 2, l'univers se précise bien (il y a même une carte qui, dans la 1ère édition, n'était pas arrivée avant le tome 4) à tous les niveaux: par révélation du passé de certains persos, par découverte des persos principaux (surtout Tavi, évidemment), par référence pas totalement expliquée dans des dialogues entre persos "confirmés" (politiciens roués....) et, au final, peu de descriptions directes par le narrateur.
C'est un roman clairement character-centered, donc l'univers ne "participe" (et n'apparaît donc) qu'au travers des actions et interactions des persos. Mais Butcher le fouille néanmoins assez bien.

Spoiler FDC, cliquer pour lire
Pour les furies de la vallée, faut plus en fait les voir comme une référence aux furies "sauvages" d'un lieu pas encore bien colonisé, mais avec lesquelles des pactes seront conclus, comme ça  a déjà commencé à se faire, ce qu'on voit avec Bernard et ses relations avec celles des forêts).
Je les ai plus vues comme une transposition de la façon dont les hommes de l'Antiquité voyaient les forces de la nature, pas comme des persos/adversaires en puissance. Donc du contexte/saveur pour le world building.
Mais elles constituent quand même plus qu'une météo merdique: les tempêtes sont assez "spéciales" et offrent un cadre d'adversité particulier pour des événements du livre (occasion de rencontres, échapatoire à une situation dure, mais aussi contrainte forte pour les protagonistes et antagonistes), mais aussi pour le petit univers de la vallée (construction particulière des domaines, capacités hors du commun des habitants de la vallée par rapport au reste de la population -seuls les très doués peuvent aller dans les régions pas encore civilisées-....).


Etre superstitieux est stupide. Ne pas l'être, ça porte malheur.
Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur, on ne dise aucun mot qui ne parte du coeur
WANTED! Chat de Schrödinger. Mort ET vif
A la guerre comme en amour, on n'a de résultats qu'au corps à corps

Hors ligne

#34 01-07-2010 21:14:27

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Ouaaah merci Fifi, j'ai enfin l'avis que j'attendais depuis déjà pas mal de temps ! Contente que tu ai aimé ce bouquin, les remarques globales que tu fais sur l'oeuvre entre en parfaite résonnance avec ce que j'ai ressenti...

Et merci à Payns et Tkl, je pense donc continuer la suite en anglais (et ma soeur se payera ses bouquins en français)


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#35 02-07-2010 18:53:57

Payns
Pseudo Maître Rahl
Lieu : Chez ma Mord Sith habituelle
Inscription : 25-01-2010
Messages : 2 098
1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Je fais le teaser pour entretenir sur la lecture en cours (du mal à lire sur de longues sessions en ce moment; j'écris plus que je ne lis), sans raconter l'histoire: on va voir si ça prend.

D'un tome à l'autre, les personnages évoluent vraiment (ou deviennent plus eux-mêmes, c'est selon les avis lol ), mais ce qui prend surtout est que l'auteur ne se presse pas pour raconter son univers. Je confirme mon avis précédent: c'est un roman character-oriented, et axé sur l'action. On découvre le monde par les yeux des personnages (il n'y a pas de narrateur), donc à divers degrés de connaissances: certains le connaissent bien mieux que d'autre, donc décrivent/révèlent des trucs pointus dont on ne comprend pas toutes les implications et présupposés, d'autres sont plus "novices" et servent de guide initiatique au lecteur.... Et les visions de ces 2 types de personnages ne se complètent pas toujours, laissant de délicieuses zones d'ombre. Plus encore, tous ne révèlent les choses que selon leur partialité et l'utilité de l'information dans une réplique ou une pensée: l'information est donc incomplète.

Mias le récit est aussi surtout tourné vers l'action: le mode de narration de Butcher est à cet égard vraiment bon et efficace. Pour ce qui est de la baston, bien que beaucoup de descriptions soient sabrées sur l'autel du rythme de lecture, on sent que l'auteur a une quinzaine d'années d'arts martiaux et de self defense derrière lui (contrairement à TG qui n'y connaît rien d'ailleurs): c'est "palpable", ça sonne plus vrai, et comme il a aussi du métier question description de l'action, ce réalisme rentre vraiment plus dans la cabêche et les tripes, même quand l'action est "modifiée" par l'élément surnaturel, employé à très bon escient.
Parce que Butcher est quand même un drôle de numéro question background  lol , et il profite du savoir acquis dans des domaines pas vraiment adaptés au marché du travail  lol (notamment l'équitation).


Etre superstitieux est stupide. Ne pas l'être, ça porte malheur.
Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur, on ne dise aucun mot qui ne parte du coeur
WANTED! Chat de Schrödinger. Mort ET vif
A la guerre comme en amour, on n'a de résultats qu'au corps à corps

Hors ligne

#36 05-07-2010 17:49:40

Hawk
Curseur
Lieu : Lille
Inscription : 14-01-2010
Messages : 530
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Le 16 juillet voit arriver le tome 2 en France !

Les couvs sont quasi identiques aux versions américaines, en tout cas elles sont plutôt jolies ^^

Je n'ai pas commencé cette série, peut-être un jour  smile

1007-alera2.jpg


En cours:

Hors ligne

#37 05-07-2010 18:59:11

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Ouaaahh !! Trop belle la couverture !!  coeur  coeur  coeur

Vraiment hâte que ce livre sorte enfin pour l'avoir entre mes mains, et qu'il se trouve une petite place bien au chaud dans ma bibli  big_smile  cool

Merci pour cette nouvelle  jap

Glorfi va être content, il va pratiquement pouvoir enchaîner le Tome 1 et le 2  big_smile  lol


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#38 05-07-2010 22:08:13

Glorfindel
Elfe Prophète
Le Nom du Vent
Lieu : Le placard sous l'escalier
Inscription : 19-01-2010
Messages : 2 587
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Yep Riri je le suis tongue J'étais tombé sur l'info mais compte tenu le peu de personnes le lisant pour le moment ( et sachant que 25% des lecteurs ici s'étaient tournés vers les VO hein Payns tongue ) je n'avais pas jugé important de publier ici l'info et la nouvelle couverture wink

Comme tu dis ça tombe à point, surtout que je commence à bosser le 16 juillet, et ainsi à moi les heures de trains etc.. Quelqu'un a parlé de coïncidence?? roll  lol  tongue


"Yesterday is history, tomorrow a mystery, and today is a gift, that's why it is called the present"

"Ne le poursuivez pas! Il ne reviendra pas sur cette terre. Son destin est loin d'être accompli, et il tombera, mais ce ne sera pas la main d'un Homme qui l'abattra!"

Hors ligne

#39 05-07-2010 22:11:13

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Parfait tout ça, on va pouvoir se le lire ensemble  cool  wink

J'étais au courant pour la sortie, mais j'avoue avoir totalement loupé la nouvelle couverture qui est absolument sublime (je ne boude pas mon plaisir de la contempler !)

Vivement le 16 Juillet prochain  big_smile  coeur  coeur


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#40 05-07-2010 23:53:19

Orion
Chat
Le Héros des Siècles
Lieu : Ville de Québec
Inscription : 29-12-2007
Messages : 10 428
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

La couverture est vraiment très belle  beuh  jap  Je sais pas si je vais le lire ou non pour l'instant  roll  J'aime pas trop me faire de liste de lecture, j'aime mieux y aller de façon spontanée ^^


« Nous avons la liberté de nous aimer nous-mêmes et la liberté d’aimer la vie, mais nous avons aussi la liberté de trouver des excuses pour ne pas le faire. L’amour, c’est la chose la plus importante au monde, et pourtant on ne l’enseigne pas à l’école. Même pas une heure. »
- Patch Adams

Hors ligne

#41 05-07-2010 23:54:56

Payns
Pseudo Maître Rahl
Lieu : Chez ma Mord Sith habituelle
Inscription : 25-01-2010
Messages : 2 098
1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Alors vas-y de façon spontanée.... C'est un ordre  huh  lol !


Etre superstitieux est stupide. Ne pas l'être, ça porte malheur.
Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur, on ne dise aucun mot qui ne parte du coeur
WANTED! Chat de Schrödinger. Mort ET vif
A la guerre comme en amour, on n'a de résultats qu'au corps à corps

Hors ligne

#42 13-07-2010 20:02:43

fuer raug'moss
Car'a'carn
Lieu : sur le Mont Dragon
Inscription : 14-10-2008
Messages : 2 314
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

pour l'instant, j'en suis au premier tiers.
et bien que j'aime assez l'histoire, je n'arrive pas à bien me mettre dedans. il faudra que je regarde si en VO ça me fait parreil ou si c'etait du à la traduction comme pour vous.
la magie basé sur les furies est intéréssant, même si jusque là, je n'ai pas encore tout saisi.


Il y a seulement 10 types de personnes dans le monde
ceux qui comprennent le binaire
et ceux qui ne le comprennent pas

Hors ligne

#43 15-07-2010 18:28:53

Payns
Pseudo Maître Rahl
Lieu : Chez ma Mord Sith habituelle
Inscription : 25-01-2010
Messages : 2 098
1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Oufff, fini le 2ème et entamé le 3ème (je suis sur plusieurs bouquins à la fois: en ce moment, c'est comme ça que ça passe mieux mais ça ralentit le rythme pour chaque série), donc bilan.

Franchement bien, même meilleur que le 1er. C'est sans doute avant tout du au fait que je l'ai lu en VO par rapport à cette traduction vraiment très plate, voire franchement mauvaise, du 1er tome: Butcher a un style imagé et haut en couleurs, voire parfois vraiment cabotin à l'occasion (petits traits d'humour, comparaisons incongrues, petits "coups" de langages....). Pas du grand style littéraire, mais une narration relevée et parfaitement adaptée à ce type de récit.

Et côté action, ben y'a pas photo: le gars SAIT à quoi ressemble un combat ou une cavalcade et il sait le transcrire. Bien sûr, ce sont des trucs outrés et exagérés -on est en fantasy bordel de merde tongue - mais il a une "boîte à outil" à partir de laquelle il bricole ses bastons, ben ça se sent qu'elle vient d'un background réel (on est à mille années lumières de TG, là). Bref, il a le savoir, le savoir-faire et le faire-savoir  wink .
Et c'est du jus d'action concentré qui file dans les lignes.

Pour l'histoire, le tome, l'univers: bonne continuation, bonne intrigue, montée en puissance. Comme je l'avais écrit plus haut, on découvre le monde un peu plus, degrés par degrés, dans tous ses aspects, et surtout via l'angle de vue de chaque personnage pris comme vecteur de description. C'est assez agréable et ça laisse assez dans le vague sur tout ce qui n'est pas dit pour avoir envie d'en découvrir plus.
La magie, puisque c'est elle qui a l'air d'intriguer beaucoup, est développée dans ce tome: on la voit en action de quelques façons nouvelles, mais surtout, on comprend mieux les "gradations" de pouvoir et la hiérarchie sociale qui en découle. Et, très bon point juste après le 1er tome qui est une sorte de bande annonce toujours un peu fracassante et succincte dans une série, on voit les LIMITES de cette magie, quel que soit le degré de puissance. Il y a des conditions d'emploi, des lieux où c'est pas si évident de s'en servir, des incompatibilités, et surtout plein de limitations bien humaines qui font que, même pour les surpuissants, il y a pas mal de moyens de se faire avoir.

Le tome lui-même est très "sauce politique interne" et "intrigues de palais", mais avec des conséquences bien concrètes (et violentes) en-dehors de cette sphère. Et sur le développement des persos, "gentils" comme "méchants", il donne satisfaction, avec un bémol selon moi pour une bonne partie des gentils (Bernard, Amara et Tavi) qui suivent, pour l'instant, un parcours les rendant un peu trop classiques et sans surprises. Isana en revanche est grandiose coeur . Les personnages "secondaires" sont nettement plus à l'honneur: y'en a pas mal, et ils sont assez bons (tout le monde aimera un certain Max, pas génialement original, mais je défie quiconque de ne pas l'adorer lol ).
Et côté méchants..... Oh, on les aime bien mieux tongue . Du manichéisme pour certains, mais alors plus du tout pour d'autres, et ce sont ces derniers qui passent dans une "zone moralement grise" tout à fait plaisante.

Je sais, je reste dans le vague, mais à ce stade, n'importe quoi serait du spoiling, parce que dans ce tome, quelque chose apparaît qui va avoir réellement de l'importance pour toute la série.

Dernière modification par Payns (15-07-2010 19:21:48)


Etre superstitieux est stupide. Ne pas l'être, ça porte malheur.
Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur, on ne dise aucun mot qui ne parte du coeur
WANTED! Chat de Schrödinger. Mort ET vif
A la guerre comme en amour, on n'a de résultats qu'au corps à corps

Hors ligne

#44 15-07-2010 18:39:52

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Raaah c'est une torture de lire ton commentaire !  pleur06  coeur  lol
Vivement mon tome 2 qui arrive normalement demain. Je trépigne d'impatience moi  big_smile


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#45 15-07-2010 18:54:08

fuer raug'moss
Car'a'carn
Lieu : sur le Mont Dragon
Inscription : 14-10-2008
Messages : 2 314
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

j'ai les tomes 3,4,5 et 6, mais pas encore le 2 pleur06 .
je n'avais pas envie de l'acheter en VO alors qu'il sortait quelques jours après en français.

le seul problème, c'est que mon libraire ne met pas tout le temps les livres qu'il reçoit en rayon le jour même. il attend parfois plusieur jours demon
j'espère que je pourais l'avoir demain.


Rikka a raison, ton post est une vraie torture Payns demon .
et elle s'y connais en la matière, vu qu'en principe c'est elle qui les fait (les tortures et les post comme celui là tongue ).


Il y a seulement 10 types de personnes dans le monde
ceux qui comprennent le binaire
et ceux qui ne le comprennent pas

Hors ligne

#46 15-07-2010 19:16:18

Payns
Pseudo Maître Rahl
Lieu : Chez ma Mord Sith habituelle
Inscription : 25-01-2010
Messages : 2 098
1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Honnêtement, vu le niveau de traduction du 1er, pas une seconde d'hésitation entre la VO et la VF, sauf s'ils changent de traducteur: y'a vraiment quelque chose de perdu avec cette traduction faite à la va vite et qui enlève beaucoup au style de Butcher, très imagé et vivant (le gars est plutôt un bon vivant joyeusement ironique et léger, ce que la traduction du 1 ne m'a pas donné à penser). Mine de rien, ça torpille une partie de la lecture et du plaisir.

J'oubliais pour ce tome: on découvre une autre race très antagoniste: les Canims, sortes de loups humanoïdes de 3m de haut beuh . Ils ont une mentalité et un humour (pour certains) tout à fait.... Particuliers.

Dernière modification par Payns (15-07-2010 19:25:56)


Etre superstitieux est stupide. Ne pas l'être, ça porte malheur.
Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur, on ne dise aucun mot qui ne parte du coeur
WANTED! Chat de Schrödinger. Mort ET vif
A la guerre comme en amour, on n'a de résultats qu'au corps à corps

Hors ligne

#47 24-07-2010 04:43:37

Payns
Pseudo Maître Rahl
Lieu : Chez ma Mord Sith habituelle
Inscription : 25-01-2010
Messages : 2 098
1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Pof, remontage de topic suite à fin de lecture très tardive du 3ème tome tongue !!!!! Grandiose, juste grandiose: l'esprit critique et pinailleur viendra plus tard accrocher sur des détails (il en a chopé 2 ou 3 ici et là  siffle ), mais en attendant, ce fut un grand moment.
Que du bon dans ce tome pour une saga qui, en fait, démarre vraiment avec lui. Le premier tome était une mise en bouche et une simple présentation générale sans intrigue réelle, et le 2ème tome donne en fait les clés pour commencer la saga, sorte de petit tutorial amenant lentement les éléments et personnages, et montrant comment fonctionne le monde d'Alera.

Là, le récit commence à son échelle réelle: Butcher voulait visiblement faire du maousse, du hollywoodien, et il l'a fait. L'écriture est réellement au point, efficace au dernier degré, et le monde est très cohérent et fonctionne bien avec les règles que Butcher ne change pas en cours de route, lui (contrairement à d'autres siffle ).... Et pourtant, il crée de vrais et authentique surprises et retournement de situations malgré ça. Bonne répartition des chapitres pour prolonger le suspense, énorme travail sur le timing de l'histoire en général, d'une scène en particulier, et plus encore de l'action.
Le Butcher, dans l'écriture, a vraiment un petit truc bien à lui pour la rendre gaie, ou plutôt malicieuse (parfum perdu dans la traduction), et il a à l'occasion, comme un auteur de SF que j'aime bien, John Scalzi, de vraies petites perles de phrases et des mises en situation et clins d'oeil qui vous corsent un passage un peu sentencieux ou juste descriptif.

En fait, un truc résume beaucoup de choses, en référence à un de mes posts précédents: le héros m'est devenu sympathique malgré toutes mes prédictions! J'aime être surpris, et là, ben y'a pas à dire, j'ai apprécié le coup!

Spoiler tome 1, cliquer pour lire
Autant dans le premier, il était fadasse et faisait réellement un poil trop Harry Potter,

Spoiler tome 2, cliquer pour lire
autant dans le deuxième, il faisait un peu trop prématurément "dur et mature", donnant un changement trop artificiel et rapide et faisant du jeune "gentil" un héros trop lisse et sans surprise,

autant là Butcher en a fait un être humain, et rappelle qu'on fait un vrai personnage, et surtout un héros, via ses faiblesses plus que par ses actions d'éclat (pas vraiment digne d'un spoiler: c'est le héros, il fait donc des trucs hénaurmes lol ), et via la façon dont il compense ses faiblesses, les contourne ou les surmonte selon le moment.
La diamétrale opposée de Richard, quoi; je l'aimais au début, ce corniaud, et il a fallu que TG me le massacre pour en faire une divinité idéologique parfaite en tout et parfaitement imblairable qui écrase tous les autres persos sick .
Tavi s'asseoit sur Richie haut la main tongue !!!!!

Les autres persos; certains jusqu'ici très secondaires montent fermement sur la scène, d'autres s'affirment ou se confirment, qu'ils soient gentils, méchants ou plus durs à déterminer  lol . Juste en fait Amara et Bernard qui restent un poil fadasses (surtout Bernard).

Petite note perso: la dimension militaire est importante dans ce tome, et Butcher l'a travaillée..... Et ça se sent bien, sans du tout tomber dans le geekisme compliqué. Preuve qu'il n'y a pas besoin d'avoir un background exhaustif dans le domaine (il n'en a pas) pour bien faire (na à TG lol ). Bâtir de la cohérence (pas que dans le militaire), c'est pas très compliqué, et ça évite les deus ex machina pour faire sortir un poil trop facilement d'une situation.



Oui, j'ai traité Richard de corniaud cool .

Dernière modification par Payns (24-07-2010 04:55:01)


Etre superstitieux est stupide. Ne pas l'être, ça porte malheur.
Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur, on ne dise aucun mot qui ne parte du coeur
WANTED! Chat de Schrödinger. Mort ET vif
A la guerre comme en amour, on n'a de résultats qu'au corps à corps

Hors ligne

#48 07-08-2010 19:20:21

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Dévoré le tome 2 pendant les vacances, commandé immédiatement la suite en rentrant.

Comment dire ? Un bonheur ? Un délice ? Une grosse pâtisserie bien grasse que l'on englouti sans se soucier des conséquences ? Un immense hugde plat de pâtes à la carbonara que l’on boit littéralement en s’en mettant de partout tant l’avidité est maitresse ?  huh  huh

Bref, j'ai a-d-o-r-é et j'en reveux, tout de suiiiite !!  coeur  pleur06  coeur

Beaucoup plus mature que le précédent, ce tome est jouissif et permet sans conteste, d'introduire l'intrigue qui sera développée dans les tomes suivants. On en apprend plus sur les personnages, les mystères se dévoilent peu à peu, sans que tout ne soit lâché pour autant, et c'est ce qui contribue de cette insidieuse torture.

Tavis murit, et c'est un réel plaisir de le voir prendre de l'assurance. On peu trouver que cela va un peu vite... certes, mais il ne faut pas oublier que 2 ans se sont écoulés entre les 2 tomes. Le gamin de Calderon a donc eu le temps de prendre de la graine, en même temps que des coups.
Les autres personnages ne sont pas en reste, avec une mention spéciale pour Kitaï et Isana qui explosent dans ce tome (on va de révélations en révélations). J'adore, je dévore.

Je rejoins Payns sur le fait qu'à côté, Amara et Bernard peuvent paraitre un peu fades. Je pense que cette impression découle du caractère trop "lisse" des 2 personnages, d'un passé sans mystère qui ne séduit que très peu le lecteur, dont l'avis se fait alors "mitigé". Trop parfaits, peu intriguants, ils sont un peu en retrait, bien que leurs relations soient agréables à suivre.

Une histoire principalement axée sur les méandres des conflits politiques et autres malversations subtiles des "méchants" en quête de toujours plus de pouvoir. Mais ce tome nous fait également nous demander qui sont les véritables méchants de l'histoire. Des certitudes s’ébranlent, des questions se posent...

Pour finir, j'en reviendrai au style particulier de l'auteur : pas de répit. Cette manière qu'il a de sauter d'un personnage à un autre, de les laisser dans des situations délicates pour en revenir à un autre en tout aussi mauvaise posture, c'est incroyable.
On pourrait croire ce style créateur d'un certain rythme saccadé, pour un résultat guère fluide.
Rien n’en est, et c'est ce qui fait tout le talent de l'auteur.

Je n'ai encore rien lu de tel, et autant vous prévenir, une fois entamé, on ne lâche plus les tomes dans le genre, c'est trop mauvais pour le cœur


Vite, à mon porte monnaie, faut que je me prépare la suite à engloutir d'un seul coup !


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

#49 07-08-2010 19:35:43

Payns
Pseudo Maître Rahl
Lieu : Chez ma Mord Sith habituelle
Inscription : 25-01-2010
Messages : 2 098
1 an1 an1 an

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Tu vas souffrir avec le 3ème: si t'avais l'impression que le 2 était du grand rythme, tu vas en être pour tes frais.... Le 2 a un ryhtme d'escargot arthritique à côté de ce qui suis tongue .

Perso, ça fait une semaine que j'ai fini le 5, et j'ai fini le tome 5, et je délayais un peu en lisant la Roue du Temps avant d'aller choper le 6, First Lord's Fury, qui est le dernier de la série (pas le dernier en date: série terminée pleur06 ).... Achat demain, lecture commence demain soir, fin de lecture prévue pour...... Aaaaaargh, va falloir essayer de faire durer un peu mad !

a écrit :

Je rejoins Payns sur le fait qu'à côté, Amara et Bernard peuvent paraitre un peu fades

Ca s'améliore pas vraiment dans la série, sauf sur quelques points qui égayent leurs passages (pas chiants pour autant en général, parce qu'ils ont des situations intéressantes); l'humour déplacé de Bernard dans quelques circonstances incongrues. C'est pas super fréquent, mais c'est bien lâché au bon moment. Et pour Amara; une action, une seule, qui la sauve comme personnage avec un peu de fun. C'est dans le tome 3, c'est vers la fin, et c'est à se pisser dessus lol .
Pour la note, je suis persuadé que Bernard, dans la façon dont il est décrit, dans ce qu'il aime et dans son comportement, c'est l'auteur lui-même qui se projette dedans.

Et Max, tu l'as pas aimé le Maximus tongue ?

Et chez les méchants, le couple Acquitaine, les 2 magnifiques salauds....


Au fait, tu l'as lu en anglais ou en français le 2, au final? Une note pour les éditions en anglais quand même: 10 euros pièce, ça allège par rapport à Bragelonne  lol .

Dernière modification par Payns (07-08-2010 19:45:16)


Etre superstitieux est stupide. Ne pas l'être, ça porte malheur.
Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur, on ne dise aucun mot qui ne parte du coeur
WANTED! Chat de Schrödinger. Mort ET vif
A la guerre comme en amour, on n'a de résultats qu'au corps à corps

Hors ligne

#50 07-08-2010 19:48:28

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Codex Aléra - Jim Butcher

Raaaaaaah siii Antillar Maximus, juste  lol  lol  coeur  coeur

Je me souviens encore d'une sublime remarque de son cru qui m'a fait exploser de rire au beau milieu du camping.
C'est sûr, je suis passée pour une folle auprès des voisins (m'en fout, c'est trop bon  tongue )

Spoiler Remarque en question - Tome 2, cliquer pour lire
Passage sur le tripotage de la femme de Duc par Max le pseudo-Duc :
Je lui ai lancé un charme de terre à donner des envies d'accouplement à un gargante châtré
Mais  lol  lol  pleur06  lol  lol  quoi !

Et arrête de me donner envie avec tes horribles commentaires sur les tomes suivants !  mad  lol
Faut que je me procure la suite, mais j'ai du mal à trouver les tomes anglais aux graphismes similaires aux bouquins français.
Oui, hors de question d'avoir une collection déparaillée esthétiquement parlant !  lol

dehors

J'ai juste été déçue de ne pas retrouver (ou très peu vers la fin) le couple de méchants mercenaires du début (désolée, leurs noms respectifs se sont "vanished"  embaras04  lol ). A-t-on l'occasion de les revoir par la suite ?


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

Pied de page des forums

Accès aux sites :     WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson

Propulsé par FluxBB
Adapté pour WebFantasy.fr

[ Générées en 0.068 secondes, 13 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 881.08 Kio (pic d'utilisation : 968.77 Kio) ]