Bandeau
Ce forum est là pour permettre aux lecteurs de fantasy de discuter entre eux.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Dernières actualités des sites

[Brandon Sanderson] State of Sanderson 2019 [Terry Goodkind] Sortie de Heart of Black Ice
[WebFantasy] Migration des sites [Terry Goodkind] L'auteur vient de terminer Into Darkness
[Terry Goodkind] Le Siège de Pierre [Terry Goodkind] Les Enfants de d'Hara

#26 13-04-2011 17:49:16

Ark
Membre
Inscription : 04-05-2010
Messages : 81
6 mois

Re : Le mouvement Gothique

a écrit :

Petite incartade dans l’univers gothique, ses us/coutumes et …conséquences.

Sans l’afficher par l’apparence j’ai une réelle tendresse pour le gothique, sa musique et son idéologie anarchiste très… structurée.

Si j’ai arrêté d’essayer de comprendre ce qu’il y avait d’intéressant à parcourir les cimetières, il y a une sensibilité chez le goth bien spécifique, un côté écorché de la vie qui souffre, mais qui préfère garder une partie de la plaie a vif pour vivre avec la douleur afin de mieux l’accompagner.


Je trouve cette phrase particulièrement dégradante, je ne peux m'empêcher de réagir.

Les gothiques ne sont pas des anarchistes comme les satanistes ne sont pas des sataniques !

Structurés ?? Expliquez moi l'anarchie structurée ??

Les cimetières, on nage en plein préjugés !!!!

Et quelle poésie vraiment !!! Vivre avec la douleur pour mieux l'accompagner....


Les gens ne rentre pas dans des boites, et chaque manière de vivre ne peux se coller une étiquette !

Savez-vous comment et quand est né le gothisme ? A lire votre post, je crains que non, car ça n'a rien avoir avec le morbide, qui est une mode de la jeunesse qui essaye de se faire peur.

Cela date du 18ème ou il est apparu, et dans une sorte de nostalgie du passé. Les corsets, l'époque dandy et gentleman qui disparaissait, l'amour courtois...


Il peut y avoir des gothiques anarchistes dans leur ligne politique, comme il peut ne pas y en avoir.


Le gothisme ne se réduit pas à ce que la télé vous montre.


C'est l'idée de nostalgie qui prime, écorchés vifs, certains oui et comme vous peut-être, ce n'ets pas l'apanache des goths. Cela peut-être la révolte comme la résignation, la provocation comme le mystère, il n'y a pas de règle du gothisme. Ce qui est sur, c'est qu'il y a une image de soi, un alter ego qui n'a rien avoir avec le commun et qui s'exprime par l'apparence. Rien à voir avec la culture du morbide de certain. Un attrait pour le mystère, le désenchanté, la beauté visuelle, la noblesse d'esprit, la fantasy et le fantastique, le plus souvent. Un besoin ou une habitude de ne pas se fondre dans ce que la société attend, la provocation, peut-être bien par mal être ou parce que c'est exprimer ce que l'on est.

Le noir n'est pas une couleur de deuil, elle est belle et noble, nostalgique ou provocante, rien de triste ou macabre, ou peut-être, tout d"pend de qui la porte et pourquoi.

Dernière modification par Ark (13-04-2011 17:51:15)


"No, this is any way to Treat the Newest Member Of your merry Band ? Relax, Brother ! I have the Knowledge, You have the Compass... Together, Let's save the World !" (Darken Rahl)

Hors ligne

#27 14-04-2011 16:37:54

tkl
Weird Wizard
Le Troisième Royaume
Inscription : 29-08-2006
Messages : 3 962
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : Le mouvement Gothique

Je suis confus si l’image suscitée par mes mots peut être perçue comme dégradante.
Néanmoins, je ne renierai aucune virgule de ce que j’ai écrit car j’ai l’impression à la lecture de la fin de ce message que notre perception de la chose n’est pas si éloignée.

Mise en perspective : cette phrase est tirée d’une introduction pour un ouvrage littéraire classé (peut être à tors) dans la catégorie littérature gothique.

Les étiquettes et les catégories ce n’est pas bien, les petites cases je n’aime pas cela non plus, mettre des étiquettes sur les gens me fait horreur.

Mais bon, les introductions, c’est comme les catégories littéraires même si l’on se goure il en faut bien.
On en conviendra à la lecture de ma critique, ce bouquin n’a à mon sens rien de gothique si ce n’est son auteur, Sire Cédric, qui est (peut être à tort aussi) considéré comme une référence de la culture Gothique : musique, illustration, littérature.

Le concept d’anarchie structuré tongue  est quelque chose de très puissant… lol Non, mais c’est exprès pour déconner ! siffle
C’est un marqueur sémantique permettant justement de ne pas mettre d’étiquettes sur ce qui est (a mon niveau) difficilement catégorisable mais pourtant doté d’une identité forte. ironique

La prose évoquant une vie douloureuse est elle vraiment révoltante ?
Je comprend tout à fait et intègre le point de vue selon lequel c’est la nostalgie qui prime, mais si ce n’était que cela, je pencherai plus pour la définition littéraire du romantisme.

Pardon si j’ai choqué le poètes, mais j’aime à penser qu’il existe au gothisme une dimension affective, intellectuelle et émotionnelle supérieure générées par les blessures de la vie (entre autre).
Ce qui, soit dit en passant peut rejoindre le point de la nostalgie car en cas de gros pépin, le premier réflexe (très humain) est de se dire que c’était mieux avant.

+1 pour le noir qui n’a jamais été symbole de deuil me concernant.

Ne pas croire la soupe que l’on nous sert au quotidien est un règle de survie mentale, avoir un sourire amusé pour les jeunes pensant être gothiques avec leurs têtes de mort est juste normal.
Ceux qui imaginent les gothiques comme étant des adeptes du morbide n’en n’ont tout simplement peut être jamais rencontré, sinon, comme moi et visiblement d’autres, ils s’amuseraient de voir que des gens le pensent encore.

Sans connaitre la date de naissance du Gothisme, je me suis tout de même permis de parler de l'existence du magazine Elegy, soulignant son éclectisme ainsi que sa diversité
http://www.webfantasy.fr/forum/topic-4051-1-Elegy.html

La lecture du début de ce sujet montrera que beaucoup vivent le goth à leur manière...


They say man can't fly but wings of mind set you free from mankind

Hors ligne

#28 15-04-2011 12:28:01

Ark
Membre
Inscription : 04-05-2010
Messages : 81
6 mois

Re : Le mouvement Gothique

Merci pour ton mp et la réorientation du sujet smile

Dis comme cela, tu me rassures.


J'ai lu les post de ce sujet, et - cela va sembler récurrent - je ne suis pas totalement d'accord avec ce que j'en ai lu.

Il n'y a pas "les goths" d'un côté et les autres. On a tous nos vu sur le monde et certains se rejoignent, mais décrit comme cela cela fait un peu secte.

Mais le gothisme remonte à bien plus loin, à un moment où, je pense, les gens ont pour certains mal vécu l'évolution des mœurs et on perpétré un goût pour l'ancien, le passé, la nostalgie (ce qui s'avoisine au Steampunk aujourd"hui qui a des règles très strictes). La couleur sombre est arrivé là, sur des corsets et sur les costumes de gentlemen, et ensuite cela à évolué avec les siècles. Les punks, les métalleux, ils se confondent car ce ne sont pas des styles voisins, mais se confondent. La musique ne fait que refléter la pensée et est venue se greffer, empruntant le rock, comme le rock à emprunter le style "rebelle" que renvoi le "non conforme" du mouvement.

En tout cas, je trouve cela terriblement beau et romantique. Pas le romantisme Twilight exaspérant (Edward porte-t-il des lentilles ???), mais la beauté visuelle et pure, le non-dit du sentiment à la vie à la mort, la grandeur d'âme, le désenchanté magique. La poésie de la nostalgie est là.

Il n'y a pas de musique vraiment propre, à part le doom, et là vous avez effectivement des groupes bien ciblé (type o negative) qui joue sur le visuel du vampire romantique d'Anne Rice.

Voici une - ma préférée, purement doom (soit gothique) dans la musique (riffs lourds de basse) et en paroles. Les images sont celles de "la reine des damnées", tiré du livre d'Anne Rice, avec Lestat et Jessie encore humaine.

http://www.youtube.com/watch?v=QEJj2qzKRJs

I'm looking straight in the mirror of truth
I am not immortal, I've lost my youth
Maybe I see the hell, maybe the paradise
But one thing I surely know, that my spirit will be rised

Angel I want to be with you, so tell me what can I do
Angel I want to be with you, so tell me what can I do

My soul starts to burst, I'm going insane
More than the dead I feel the blood in my veins
I know I'm gonna die, astral light is all I see
I'm still looking in the mirror, the Angel is me

Angel only you can see, you are the one, you set me free
Angel only you can see, you are the one, you set me free

I see the sadness in your eyes
My whole life was a disguise
At the funeral you won't be there
I will follow you everywhere

Angel I want to be with you, so tell me what can I do
(Angel)
Angel only you can see, you are the one, you set me free
(Angel)


Cela fait partie de la musique métal, comme Marilyn Manson, qui est bien plus intelligent que la presse essaye de faire croire. Bien que je ne suis pas une fan, j'admire son intelligence.

Il est la bête noir, mais croyez le où non, ses vrais fans (pas les cinglés qui interprètent mal) sont bien plus heureux et libres que la moyenne car la parole de Manson est : vis pour toi, ne vis pas selon ce que les autres attendent de toi.

Prenez Antichrist Superstar, Le message est clair : je suis l'antichrist, je suis ce que vous redoutez (l'Amérique puritaine), mais c'est vous qui m'avez fait (il a été élevé dans une école catho assez dure), et malgré votre horreur pour moi, vous êtes fascinés.

http://www.youtube.com/watch?v=bCLwrjW0sUk

You built me up with your wishing hell
I didn't have to sell you
You threw your money in the pissing well
You do just what they tell you

Refrain:
REPENT, that's what I'm talking about
I shed the skin to feed the fake
REPENT, that's what I'm talking about
Whose mistake am I anyway ?
Cut the head off
Grows back hard
I am the hydra
Now you'll see your star

Prick your finger it is done
The moon has now eclipsed the sun
The angel has spread its wings
The time has come for bitter things

Refrain

The time has come it is quite clear
Our antichrist
Is almost here..
It is done

Tu m'as érigé avec l'enfer que tu souhaites
Je n'ai pas eu à te vendre
Tu as jeté ton argent dans le bordel de bien
Tu fais juste ce qu'ils te disent de faire

Repentis-toi, c'est ce dont je parle
Je me suis débarrassé de la peau pour nourrir le faux
Repentis-toi, c'est ce dont je parle
Quelle faute suis-je de toute façon ?

Tranche la tête
Repousse dur
Je suis l'hydre
Maintenant tu vas voir ta star

Pique-toi le doigt, c'est fait
La lune a maintenant éclipsé le soleil
L'ange a déployé ses ailes
Le temps est venu pour les choses amers

[Refrain]

Le temps est venu, c'est très clair
Notre Antéchrist
Est presque là

C'est fait

Dernière modification par Ark (15-04-2011 12:43:12)


"No, this is any way to Treat the Newest Member Of your merry Band ? Relax, Brother ! I have the Knowledge, You have the Compass... Together, Let's save the World !" (Darken Rahl)

Hors ligne

Pied de page des forums

Accès aux sites :     WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson

Propulsé par FluxBB
Adapté pour WebFantasy.fr

[ Générées en 0.077 secondes, 16 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 691.21 Kio (pic d'utilisation : 714.9 Kio) ]