Bandeau
Ce forum est là pour permettre aux lecteurs de fantasy de discuter entre eux.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Dernières actualités des sites

#76 26-11-2013 22:51:21

Arthan
Gladiator
Le Héros des Siècles
Inscription : 25-09-2010
Messages : 1 234
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : La Chroniques des Immortels - Wolfgang Hohlbein

Raaah je commençais à m'intéresser à cette série mais peut être est il mieux de ne pas la commencer si je n'en lirai jamais la fin .. hmm. A moins que la saga se décompose en plusieurs " histoires " comme par exemple pour l'Epée de Vérité dont l'histoire se " termine " au tome 11 pour en reprendre une nouvelle derrière ou encore à la manière d'un Agent des Ombres.


" Three weeks from now, I will be harvesting my crops. Imagine where you will be, and it will be so. Hold the line ! Stay with me ! If you find yourself alone, riding in the green fields with the sun on your face, do not be troubled. For you are in Elysium, and you're already dead !
Brothers, what we do in life... echoes in eternity. " Maximus.

Hors ligne

#77 26-11-2013 23:27:10

Zorander69
Troubadour
Inscription : 24-11-2008
Messages : 3 552
1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an1 an6 mois

Re : La Chroniques des Immortels - Wolfgang Hohlbein

Disons que tu peux t'arrêter au milieu de la série, parce que dans chaque tome se passe une histoire, avec bien entendu une trame de fond qui était censé prendre fin un jour. Ça ne t'empêche pas de commencer la série, et au delà je te le conseil vivement.
Je suis plus complétement déçu de perdre les personnages que de connaître la fin de la fin.

Parce que c'est toujours compliqué de mettre fin à une série...

Hors ligne

#78 29-11-2013 20:20:27

Rikka
Marchombre
Légion
Inscription : 12-12-2009
Messages : 4 857
1 an1 an1 an1 an1 an1 an
Site Web

Re : La Chroniques des Immortels - Wolfgang Hohlbein

De même pour moi, l'allemand n'est pas une option pleur06 Triste réalité du monde de l'édition, cet arrêt laisse un goût amer en bouche. Merci Zozo d'avoir pris la peine de nous faire parvenir la nouvelle officielle.


Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent - Gaston Rébuffat

Hors ligne

Pied de page des forums

Accès aux sites :     WebFantasy | Terry Goodkind | Patrick Rothfuss | Brandon Sanderson

Propulsé par FluxBB
Adapté pour WebFantasy.fr

[ Générées en 0.036 secondes, 16 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 642.53 Kio (pic d'utilisation : 650.22 Kio) ]